Drones: examen théorique en poche pour quelque 150 aspirants télépilotes

Le premier examen théorique en vue de l’obtention de la licence de télépilote a été organisé le 30 avril dernier et un peu plus de la moitié des participants ont réussi le test, soit 146 personnes sur 282, souligne lundi Service public fédéral Mobilité et Transports dans un communiqué. Outre l’aspect théorique, les aspirants télépilotes doivent également se soumettre à un examen médical et réussir un test pratique. La licence est requise pour l’usage de drones de classe 1, c’est-à-dire dont l’utilisation peut faire courir un risque pour la sécurité et qui peuvent voler jusqu’à 90 mètres de hauteur. La réussite de la partie théorique est valable 12 mois. Les candidats doivent également “passer un examen auprès d’un médecin ou d’un centre médical agréé afin d’obtenir un certificat médical d’aéronautique (le certificat LAPL)”, explique le SPF, précisant qu’une fois ce certificat obtenu ils devront ensuite réaliser un test pratique auprès d’un examinateur agréé par la Direction générale Transport aérien (DGTA).
Les inscriptions aux examens pratiques peuvent être introduites dès ce lundi. “Dès la réussite (de l’examen), la licence de télépilote peut ensuite être déposée auprès de la DGTA via courrier postal”, souligne encore le SPF. Une nouvelle session pour l’examen théorique est quant à elle prévue le 1er juillet prochain.

Partager l'article

30 mai 2016 - 14h40