Déraillement d'un train en Inde: le bilan passe à 32 morts

Les secouristes tentaient dimanche d’extraire des survivants des décombres d’un train qui a déraillé dans le sud de l’Inde, faisant 32 morts, dernière catastrophe ferroviaire en date dans ce pays connu pour les problèmes de sécurité de son réseau. Huit des 21 voitures ainsi que la locomotive du train express Jagdalpur-Bhubaneswar ont déraillé samedi à 23h00 près de la gare de Kuneru, dans le district reculé de Vizianagram, dans l’Etat de l’Andhra Pradesh.
« Le bilan des morts s’est aggravé à 32 malheureusement. Mais il devrait en rester là, il ne devrait pas s’aggraver davantage », a déclaré J. P. Mishra, porte-parole des Chemins de fer de la côte Est.
Une cinquantaine de personnes ont été blessées et hospitalisés dans deux établissements voisins.
D’après Anil Saxena, porte-parole des chemins de fers nationaux, les autorités comme les secouristes ont travaillé durant toute la nuit pour tenter de localiser les survivants.
Des images de la télévision montraient des wagons couchés sur le côté et des secouristes en gilets orange en train de d’essayer d’extraire les passagers par les fenêtres du train.
Les autorités n’excluent pas qu’un acte de sabotage de la rébellion maoïste soit à l’origine du désastre.
Environ 600 passagers se trouvaient à bord des wagons qui ont déraillé, a dit M. Mishra à la télévision NDTV. Une dizaine de bus ont été déployés pour évacuer les passagers indemnes.
L’express était parti de la ville de Jagdalpur et roulait vers Bhubaneswar, la capitale de l’Etat d’Odisha, lorsqu’il a déraillé, à près de 160 km de Visakhapatnam, la ville la plus proche du site de l’accident.

Partager l'article

22 janvier 2017 - 09h30