Donald Trump qualifie la politique d'immigration allemande de "catastrophe"

Le candidat républicain à la présidence américaine Donald Trump a intensifié ses critiques sur la crise des réfugiés en Europe et qualifié la gestion allemande de « catastrophe ». Lors d’un meeting électoral à Atlanta mercredi, Donald Trump a assuré que les Allemands auraient préféré une zone sécurisée en Syrie plutôt qu’autoriser les réfugiés à venir massivement dans le pays.
« C’était une horrible erreur. C’était une terrible erreur », a affirmé Donald Trump. Il a encore déclaré que les Allemands quittaient leur pays en raison de la criminalité en hausse, en allusion aux harcèlements sexuels commis par des réfugiés à Cologne la nuit du Nouvel An et qui avaient capté l’attention des médias internationaux.
Il a mis en doute la performance de la chancelière allemande Angela Merkel lors des prochaines élections.
Donald Trump a enfin clamé à nouveau son opposition à l’entrée de réfugiés aux Etats-Unis et réitéré ses appels cette semaine pour une interdiction de l’immigration musulmane dans un contexte de menace terroriste.
Donald Trump a également visé la Belgique, à laquelle il a fait référence comme « une ville magnifique et un endroit incroyable », affirmant qu’il avait eu « raison » au sujet de la situation dans le pays avant les attaques terroristes l’an passé.

Partager l'article

16 juin 2016 - 04h35