Dieudonné est condamné à deux mois de prison et à une amende de 9.000 euros

La cour d’appel de Liège a confirmé vendredi matin la condamnation prononcée en première instance contre l’humoriste français Dieudonné, qui se voit infliger une peine de deux mois de prison, assortie d’une amende de 9.000 euros. Dieudonné était poursuivi pour avoir tenu des propos antisémites et révisionnistes lors d’un spectacle donné à Herstal le 14 mars 2012. Cette condamnation est assortie de l’obligation de publier l’arrêt de 20 pages dans deux quotidiens belges.

Partager l'article

20 janvier 2017 - 09h45