Diables Rouges – Roberto Martinez se méfie de la "reconversion offensive des Bosniens"

Les Diables Rouges s’apprêtent à disputer leur deuxième match qualificatif pour la Coupe du Monde 2018 face à la Bosnie-Herzégovine vendredi soir au stade Roi Baudouin. Un adversaire que le sélectionneur national, Roberto Martinez, ne veut pas prendre à la légère. « Il faudra pouvoir s’aligner au niveau de la Bosnie », a-t-il fait savoir jeudi en conférence de presse. « Je ferai particulièrement attention à la manière dont nous allons réagir à la pression mise par la Bosnie-Herzégovine », a indiqué l’Espagnol. « Il faudra pouvoir s’aligner au niveau de la Bosnie car c’est une équipe qui se bat sur tous les ballons. Ils se connaissent très bien, ils jouent ensemble depuis longtemps et possèdent des joueurs qui évoluent dans des clubs importants en Europe. De plus, cette équipe peut jouer avec un ou deux attaquants et se montre intraitable en reconversion offensive ».
L’important pour l’entraîneur des Diables sera de voir avec quelle intensité ses joueurs vont débuter la partie. « Selon moi, la chose primordiale pour vendredi est de voir l’intensité que l’on mettra sur le terrain. Avec ou sans ballon ».
Martinez s’est dit impatient de débuter cette campagne qualificative devant son public. « Je ne ressens pas de pression, mais plutôt de l’excitation. Nous ferons notre possible pour représenter le pays au mieux. Je suis impatient de disputer ce premier match qualificatif à la maison. Tout ce qui compte pour moi, c’est de voir des gens heureux au terme de la partie », a-t-il conclu.

Partager l'article

06 octobre 2016 - 21h55