Deuxième meilleur chrono de l'histoire pour la Kenyane Mary Keitani au marathon de Londres

La Kenyane Mary Keitany a remporté dimanche pour la troisième fois le marathon de Londres, après 2011 et 2012, en réalisant le deuxième meilleur chrono de l’histoire, en 2 heures 17 minutes et 01 seconde. L’athlète de 35 ans, qui a également remporté à trois reprises le marathon de New York, a devancé de près d’une minute l’Éthiopienne Tirunesh Dibaba, ancienne championne du monde et olympique du 5.000 et du 10.000 mètres. Aidée par un lièvre, la Kenyane a failli être rattrapée par Dibaba, 31 ans, mais celle-ci, victime de douleurs à l’estomac, a été contrainte de s’arrêter quelques instants. L’Ethiopienne a terminé en 2h17:56, devenant la 3e marathonienne la plus rapide de l’histoire. L’Ethiopienne Aselefech Mergia a pris la troisième place (2h23:08). Hanna Vandenbussche a terminé vingtième (2h37:28).

Le record du monde du marathon féminin est détenu depuis le 13 avril 2003 par la Britannique Paula Radcliffe, en 2h15:25, un temps réalisé au marathon de Londres. Contrairement à Keitany, Radcliffe avait signé son record dans une course où hommes et femmes couraient en même temps. Chez les messieurs, le Kenyan Daniel Wanjiru s’est imposé en 2h05:48. Il a devancé de peu l’Ethiopien Kenenisa Bekele (2h05:57). Son compatriote Bedan Karoki s’est classé troisième (2h07:41).

Partager l'article

23 avril 2017 - 13h50