Deux postiers malades après avoir été en contact avec de la poudre suspecte

Deux postiers ne se sont pas sentis bien, lundi après-midi, après avoir été en contact avec de la poudre suspecte tombée d’une enveloppe se trouvant dans une boîte aux lettres à Landegem, une section de la commune de Nevele, en province de Flandre orientale. C’est ce qu’a fait savoir le bourgmestre de Nevele, Johan Cornelis. Les deux personnes ont été emmenées à l’hôpital où leur état de santé est décrit comme stable.
Les pompiers ont reçu un appel vers 12h30 pour un accident près d’une boite aux lettres dans le quartier Lindekouter à Landegem. « Le facteur était en train de vider la boîte quand de la poudre blanche d’une enveloppe déchirée lui est tombée dessus. Rapidement, il s’est plaint de fourmillements dans les doigts et il ne s’est pas senti bien », a déclaré le bourgmestre.

« Son chef de service, qui se trouvait également sur place, souffre quant à lui de picotements au visage. Ces deux personnes ont été emmenées à l’hôpital UZ Gand. D’après le médecin urgentiste, leur état de santé est stable. » Les alentours de la boîte aux lettres ont été clôturés et la protection civile est descendue sur place. Une deuxième enveloppe, avec un contenu suspect, se trouvait également dans la boîte aux lettres mais n’a pas été ouverte.

« Il faut désormais attendre pour être fixé sur la dangerosité ou non de la poudre. L’analyse de celle-ci devrait avoir lieu assez rapidement. Dans tous les cas, aucun risque ne sera pris, nous ferons également attention à la menace terroriste. Les ambulances, qui ont transporté les deux postiers, ont d’ailleurs été mises en quarantaine », a fait savoir Johan Cornelis.

Partager l'article

08 août 2016 - 15h40