Deux mois de prison avec sursis pour les huit militaires turcs ayant fui en Grèce

Les huit militaires turcs qui ont fui en Grèce après le coup d’Etat manqué ont été condamnés à deux mois de prison avec sursis jeudi par le tribunal d’Alexandroupolis pour « entrée illégale » dans ce pays. Malgré ce sursis, ils resteront en rétention jusqu’à la décision sur leur demande d’asile, a précisé un responsable la police. Les huit militaires, dont cinq pilotes, avaient été arrêtés et placés en détention provisoire après leur arrivée en hélicoptère à l’aéroport d’Alexandroupolis samedi matin, quelques heures après le putsch avorté en Turquie.

Partager l'article

21 juillet 2016 - 15h00