facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Deux Marocains expulsés de France voulaient commettre des "attentats d'envergure"

Deux Marocains, radicalisés et expulsés de France la semaine dernière vers leurs pays, voulaient commettre des « attentats d’envergure » au nom du groupe Etat islamique (EI) en France et au Maroc, a annoncé jeudi le ministère marocain de l’Intérieur. « L’enquête menée par le BCIJ (Bureau central d’investigation judiciaire) a révélé leurs orientations terroristes et leur adhésion totale à la stratégie » de Daech (acronyme arabe de l’EI), selon un communiqué du ministère. « L’un des deux suspects a été recruté par un dirigeant de Daech actif sur la scène syro-irakienne dans le but de coordonner des opérations terroristes d’envergure en France au nom de l’EI. »

« En parallèle, l’intéressé a adhéré à une large campagne d’incitation auprès des partisans de Daech pour exécuter des opérations terroristes d’envergure au Maroc prenant pour cible des secteurs vitaux et les différents services de sécurité », selon le ministère.

Ces deux ressortissants marocains avaient été expulsés vendredi dernier du territoire français vers leur pays en raison de la « menace grave » qu’ils représentaient pour « l’ordre public », avaient annoncé les autorités françaises.

Chantre d’un islam modéré et très en pointe dans la lutte contre le djihadisme, le Maroc a été épargné par des attentats meurtriers ces quatre dernières années, contrairement à la France et d’autres pays. Le royaume avait été frappé dans le passé quand des attaques avaient fait 45 morts à Casablanca en 2003 et 17 morts sur un site touristique de Marrakech en 2011.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 mars 2017 L'Ecosse reporte à mardi le vote sur le référendum d'indépendance

Le vote sur le référendum d’indépendance de l’Ecosse au Parlement régional a été reporté à mardi, en raison de l’attentat à Londres, a annoncé jeudi un porte-parole du Parlement. Les députés écossais devaient lire plus

Belga

23 mars 2017 Ouverture d'une enquête interne après la vidéo choc tournée dans l'abattoir de Tielt

Debra-Group, une des plus grandes entreprises d’abattage et de production de viande porcine en Belgique, qui détient l’abattoir de Tielt (Flandre occidentale), a ouvert une enquête en interne après la diffusion d’une vidéo de l’organisation de défense des animaux An lire plus

Belga

23 mars 2017 Les séries flamandes "Tytgat Chocolat" et "13 geboden" au festival Séries Mania à Paris

Les séries flamandes « Tytgat Chocolat » et « 13 geboden » seront présentées lors de la 8e édition du festival Séries Mania, événement consacré aux séries télévisées du monde entier, récentes ou inédites, q lire plus

Belga

23 mars 2017 Les députés de retour à Westminster

Les députés britanniques ont repris jeudi matin leurs activités à Westminster à Londres, où un assaillant a tué trois personnes mercredi. Le périmètre autour du palais de Westminster, coeur politique et touristique de la capitale, lire plus

Belga

23 mars 2017 Dan San et leurs amis à l'affiche des Francofolies le 21 juillet

Dan San conclura sa tournée dénommée « Shelter » le 21 juillet aux Francofolies de Spa, ont annoncé jeudi les organisateurs du festival qui se déroulera du 20 au 23 juillet. Pour l’occasion, la bande de Liégeois sera accompagnée d’amis issus de diff lire plus

Belga

23 mars 2017 La Belgique et le Canada rejoignent la banque de développement créée par Pékin

La Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (BAII), lancée par Pékin, a annoncé jeudi avoir approuvé l’adhésion de 13 nouveaux membres, dont la Belgique et le Canada. Une prise de choix après le refus obstiné des Etats-Unis d’y prend lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/