Deux gardes-frontières russes, qui s'étaient "égarés", retrouvés et arrêtés en Ukraine

Deux gardes-frontières russes ont été arrêtés par leurs homologues ukrainiens près de la Crimée annexée par la Russie en 2014, après s’être perdus et s’être introduits en territoire ukrainien au cours d’un exercice d’entraînement, ont affirmé vendredi les services de sécurité russes. Au cours de la nuit de jeudi à vendredi, les deux gardes-frontières “se sont égarés” lors d”un “exercice d’entraînement” et “sont entrés en territoire ukrainien, où ils ont été arrêtés”, a indiqué aux agences russes la branche régionale des services de sécurité russes (FSB) dont dépendent les gardes-frontières.
L’agence a dit espérer que les deux gardes-frontières “seront bientôt ramenés en territoire russe”.
Le chef des gardes-frontières ukrainien, Victor Nazarenko, a de son côté indiqué que les gardes-frontières, qui étaient dépourvus de documents, avaient été arrêtés après que leur bateau eut accosté en territoire ukrainien.
“Ils ont dit qu’ils étaient sensés jouer le rôle de gens supposés franchir illégalement la frontière au cours d’un exercice d’entraînement mais qu’ils s’étaient perdus”, a-t-il ajouté.
L’Ukraine est en proie depuis 2014 à un conflit armé entre des séparatistes pro-russes dans l’est du pays et les forces de Kiev, qui a fait plus de 10.000 morts.

Partager l'article

30 juin 2017 - 22h10