Des scientifiques gantois développent une méthode pour évaluer la qualité du café

Des chercheurs de l’Université de Gand ont conçu une méthode spectrométrique, par infrarouge, permettant d’évaluer la qualité du café, annonce l’UGent mercredi. Le café est évalué sur son goût et ses propriétés physiques. S’il obtient plus de 75%, il s’agit d’un café de qualité exclusive. L’actuelle procédure d’évaluation est trop subjective et coûteuse, là où l’évaluation spectrométrique permet de déterminer rapidement si un café est de bonne qualité, indique l’université gantoise. Les grains de café verts sont broyés et leurs composants chimiques sont analysés par infrarouge.

Cette nouvelle méthode d’évaluation doit également aider les producteurs à fixer un prix correct pour leur produit. “Les petits producteurs ne reçoivent pas toujours un prix décent pour leur café et le revendent à un prix standard à des revendeurs. Ce sont alors ces derniers qui font monter le prix lorsqu’il apparaît que la qualité du café récolté est supérieure”, ajoute l’UGent. La méthode a été testée à Jimma, une région du sud-ouest de l’Ethiopie.

Partager l'article

03 mai 2017 - 14h35