Des séances cinéma "parents non admis" organisées dans le cadre du FIFF

Trois séances de cinéma « parents non admis » destinées aux enfants de 5 à 8 ans seront organisées les samedis 30 janvier, 16 avril et 4 juin prochains le matin dans une salle d’une centaine de places au centre culturel de Namur, aux anciens abattoirs de Bomel, dans le cadre du Festival international du film francophone (FIFF), a indiqué mercredi la coordinatrice pédagogique du FIFF Sophie Verhoest. Il s’agit d’un concept unique en Wallonie. « L’objectif est de faire découvrir de nouveaux films aux enfants, d’aiguiser leur esprit critique et d’en faire de meilleurs spectateurs demain », explique Sophie Verhoest.

Le jour de la séance, le metteur en scène et comédien Christophe Challe les accueille, leur raconte des anecdotes du film, aborde les thèmes évoqués de manière ludique et interactive et leur propose des pistes pour découvrir le film. « Quand les enfants viennent, ils sont contents. Ils sont seuls dans la salle, sans les parents. Ils reçoivent un courrier à leur nom. Ils sont accueillis comme des grands », remarque la coordinatrice pédagogique.

La programmation est dévoilée quelques jours avant la séance par courrier aux enfants inscrits. Les jeunes spectateurs reçoivent alors « un carnet didactique sur le film à voir pour éveiller leur curiosité et ouvrir leur imaginaire cinématographique ».
« Ce ne sont pas des films récents ou actuels, mais plutôt des films classiques. Nous voulons aussi leur faire découvrir le court métrage », ajoute Sophie Verhoest. Une première séance de cinéma « parents non admis », avec la projection de « Jour de fête » de Jacques Tati, a eu lieu lors de la trentième édition du FIFF en octobre dernier.

Pendant les séances, les parents pourront boire un verre ou profiter du coin bibliothèque au Plan B, l’espace d’accueil des abattoirs.

Partager l'article

07 janvier 2016 - 07h45