facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Des salariés d'Air France jugés dans le scandale de la "chemise arrachée"

La photo d’un responsable d’Air France, la chemise en lambeaux, avait fait le tour du monde. Le procès de 15 salariés de la compagnie aérienne s’ouvre mardi, un an après ces violences jugées catastrophiques pour l’image de la France. Poursuivis pour « violences » ou pour « dégradation », ils doivent comparaître mardi et mercredi à Bobigny, près de Paris, où plusieurs syndicats ont appelé à manifester pour « exiger leur relaxe ». Les prévenus, dont certains ont déjà été licenciés par Air France, encourent au maximum trois ans de prison et 45.000 euros d’amendes. L’affaire remonte au 5 octobre 2015. Au siège d’Air France, sur le site de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, la direction présente aux représentants du personnel un plan de restructuration qui menace 2.900 emplois.

A l’extérieur, plus de 2.000 manifestants sont rassemblés pour protester contre ce projet. Soudain, une centaine parvient à forcer la grille d’accès. Lors d’un mouvement de foule, deux directeurs sont malmenés, ainsi que des vigiles chargés de leur protection. Au cri de « à poil, à poil », « démission », l’un d’eux se retrouve torse nu, forcé d’escalader un grillage pour échapper à la vindicte. L’autre est évacué chemise et costume déchirés entre deux agents de sécurité. Les deux responsables sortent indemnes de l’épisode mais les images de leur fuite, filmées par de nombreux médias, mettent à mal les efforts du gouvernement socialiste pour convaincre les investisseurs étrangers que le climat social s’est apaisé dans un pays habitué aux grèves et manifestations.

Depuis, Air France, portée par une conjoncture favorable, est revenue sur son plan de restructuration mais reste secouée par des tensions avec les pilotes et le personnel de cabine qui ont observé plusieurs jours de grève fin juillet. Dans le tribunal, les débats s’annoncent tout aussi houleux entre des prévenus enclins à dénoncer la « violence patronale » et une direction qui juge inacceptable le recours à la violence physique.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 juin 2017 Jupiler Pro League – Un cabinet d'avocats bruxellois vient en aide aux très jeunes footballeurs

En collaboration avec ‘Cresta Talents’, un cabinet d’avocats bruxellois, spécialisé en droit du sport, a été créé pour offrir un programme d’aide aux parents de très jeunes footballeurs. Cette annonce a été faite mercredi soir au Centre lire plus

Belga

28 juin 2017 Coupe des Confédérations – Le Chili bat le Portugal 3-0 aux tirs au but et va en finale

Le Chili s’est qualifié pour la finale de la 10e Coupe des Confédérations de football. Il a battu le Portugal 3 tirs au but à 0 (0-0 a.p.) en demi-finale, mercredi à Kazan en Russie. Les doubles champions d’Amérique du Sud l’ont emporté grâce lire plus

Belga

28 juin 2017 USA: réformer le système de santé, "c'est très difficile", admet Trump

« C’est très difficile »: Donald Trump a admis mercredi que la réforme du système de santé américain, sur laquelle il se casse les dents depuis son arrivée au pouvoir, n’était pas une mince affaire. Prenant acte de ses divisions sur ce sujet épin lire plus

Belga

28 juin 2017 GB: le gouvernement May passe son premier test au parlement

Le gouvernement de Theresa May, fragilisé depuis les élections législatives du 8 juin, a passé avec succès son premier test au Parlement britannique mercredi soir en faisant échec à un amendement de l’opposition sur les mesures d’austérit lire plus

Belga

28 juin 2017 Israël frappe en Syrie après de nouveaux tirs sur le Golan

L’armée israélienne a annoncé avoir frappé à nouveau des positions du régime syrien mercredi soir, en réponse à des tirs au mortier sur le plateau du Golan occupé, le troisième incident du genre depuis samedi. Une porte-parole a d lire plus

Belga

28 juin 2017 Russie: des services secrets étrangers cherchent à "influencer" la Russie, selon Poutine

Le président russe Vladimir Poutine a dénoncé mercredi des tentatives « d’influencer » la vie politique et sociale en Russie, menées selon lui par des services de renseignement étrangers. « Il est évident que la hausse d’activité des services secrets lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/