facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Des salariés d'Air France jugés dans le scandale de la "chemise arrachée"

La photo d’un responsable d’Air France, la chemise en lambeaux, avait fait le tour du monde. Le procès de 15 salariés de la compagnie aérienne s’ouvre mardi, un an après ces violences jugées catastrophiques pour l’image de la France. Poursuivis pour « violences » ou pour « dégradation », ils doivent comparaître mardi et mercredi à Bobigny, près de Paris, où plusieurs syndicats ont appelé à manifester pour « exiger leur relaxe ». Les prévenus, dont certains ont déjà été licenciés par Air France, encourent au maximum trois ans de prison et 45.000 euros d’amendes. L’affaire remonte au 5 octobre 2015. Au siège d’Air France, sur le site de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, la direction présente aux représentants du personnel un plan de restructuration qui menace 2.900 emplois.

A l’extérieur, plus de 2.000 manifestants sont rassemblés pour protester contre ce projet. Soudain, une centaine parvient à forcer la grille d’accès. Lors d’un mouvement de foule, deux directeurs sont malmenés, ainsi que des vigiles chargés de leur protection. Au cri de « à poil, à poil », « démission », l’un d’eux se retrouve torse nu, forcé d’escalader un grillage pour échapper à la vindicte. L’autre est évacué chemise et costume déchirés entre deux agents de sécurité. Les deux responsables sortent indemnes de l’épisode mais les images de leur fuite, filmées par de nombreux médias, mettent à mal les efforts du gouvernement socialiste pour convaincre les investisseurs étrangers que le climat social s’est apaisé dans un pays habitué aux grèves et manifestations.

Depuis, Air France, portée par une conjoncture favorable, est revenue sur son plan de restructuration mais reste secouée par des tensions avec les pilotes et le personnel de cabine qui ont observé plusieurs jours de grève fin juillet. Dans le tribunal, les débats s’annoncent tout aussi houleux entre des prévenus enclins à dénoncer la « violence patronale » et une direction qui juge inacceptable le recours à la violence physique.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 février 2017 Smolensk: un laboratoire britannique chargé des tests sur la présence d'explosifs

La Pologne a confié à un laboratoire britannique les tests sur la présence d’explosifs dans l’avion qui s’est écrasé en 2010 à Smolensk, dans l’ouest de la Russie, avec 96 personnes à bord dont le président Lech Kaczynski. Le parquet national a lire plus

Belga

24 février 2017 Conflit en Syrie – Visite secrète en Syrie du commandant militaire américain au Moyen-Orient

Le général américain Joseph Votel, commandant des opérations militaires américaines au Moyen-Orient, a effectué vendredi une visite secrète dans le nord de la Syrie pour rencontrer des dirigeants d’une coalition locale antidjihadiste que soutient Wash lire plus

Belga

24 février 2017 Le professeur à la VUB incarcéré en Iran entame une nouvelle grève de la faim

Le médecin iranien Ahmadreza Djalali, professeur invité à la VUB, a entamé une nouvelle grève de la faim dans la prison d’Evin à Téhéran, a indiqué vendredi Gerlant Van Berlaer, médecin urgentiste de l’UZ Brussel. Le scientifique lire plus

Belga

24 février 2017 USA: un homme tire sur deux Indiens, les croyant originaires du Moyen-Orient

Un Américain a tué un homme d’origine indienne et en a blessé un autre lors d’une fusillade au cours de laquelle il a hurlé « Sortez de mon pays », croyant les deux victimes originaires du Moyen-Orient. Les deux victimes, qui travaillaient dans le secteur des hautes technol lire plus

Belga

24 février 2017 La Bolivie accroît la surface officielle de cultures de coca de 12.000 à 22.000 hectares

Le congrès bolivien, contrôlé par la gauche du président Morales, a approuvé vendredi une augmentation de la surface officielle de cultures de coca de 12.000 à 22.000 hectares, suscitant les critiques de l’opposition qui craint un trafic. Cette loi permet de lire plus

Belga

24 février 2017 Equitation: Bruxelles accueillera le championnat d'Europe d'endurance le 17 août

Le bois de la Cambre et la forêt de Soignes accueilleront la 2e édition des Brussels Equestrian Endurance Masters du 17 au 19 août prochains. Pendant trois jours, quelque 300 chevaux participeront aux différentes épreuves, dont le championnat d’Europe senior (160 km) lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/