facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Des milliers de Russes dans la rue pour commémorer l'assassinat de l'opposant Nemtsov

Plusieurs milliers de Moscovites défilaient samedi dans les rues de la capitale russe pour commémorer le premier anniversaire de l’assassinat de l’opposant Boris Nemtsov, dont le ou les commanditaires n’ont toujours pas été retrouvés. Encadrés par des centaines d’OMON, policiers anti-émeutes, les manifestants scandaient des slogans contre le président russe Vladimir Poutine et brandissaient le portrait de Boris Nemtsov, abattu de quatre balles dans le dos au pied du Kremlin le 27 février 2015.

Selon l’antenne moscovite du ministère russe de l’Intérieur, les manifestants étaient environ 7.500. Les journalistes de l’AFP sur place en comptaient plus de 20.000. Ils étaient plus de 4.000 à Saint-Pétersbourg, deuxième ville de Russie, selon une correspondante de l’AFP sur place.

« Son meurtre n’a jamais été élucidé », a rappelé à l’AFP une manifestante moscovite, agitant une pancarte sur laquelle était inscrit « Poutine Kaput », tandis que derrière elle, une dizaine de jeunes portaient en silence des drapeaux russes, dans une atmosphère de recueillement.

Quelques semaines après l’assassinat de Boris Nemtsov, qui avait provoqué une onde de choc et de consternation à travers le monde, cinq suspects – tous Tchétchènes – avaient été arrêtés par la justice russe mais ils ont jusqu’à présent refusé de reconnaître leur culpabilité, affirmant avoir avoué sous la torture.

Pour les proches de l’opposant et ancien vice-Premier ministre, le ou les commanditaires de son meurtre sont des proches du président tchétchène Ramzan Kadyrov, voire du Kremlin.

« A bas le pouvoir du FSB », le service de renseignement russe, criaient les manifestants alors qu’ils traversaient les rues les plus huppées de la capitale. « Kadyrov, tu es la honte de la Russie! », continuaient-ils, tandis que des hélicoptères vrombissaient dans le ciel.

Parmi les slogans, certains dénonçaient également la crise économique que subit la Russie depuis presque deux ans.

« La situation économique est de pire en pire. Et le soutien aux autorités s’effondre. Tout cela va finir en une guerre civile, comme il y a cent ans », s’inquiétait Evgueni Michtchenko, 41 ans.

« L’année dernière, tout a changé. Si cela continue, il y aura une révolution à l’automne », prédit une autre manifestante. « Et cela me fait peur », ajoute-t-elle.

Non loin d’elle, une femme portait, serré contre elle, un immense bouquet de fleurs. « Je suis venue pour me souvenir d’un homme que j’admirais, qui défendait une Russie que j’aimais », a-t-elle confié à l’AFP. « Les gens qui sont ici me font espérer que mon pays peut redevenir ce qu’il était ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 août 2017 Alex Vizorek et Charline Vanhoenacker annoncent la fin de leur émission sur France Inter

« Si tu écoutes, j’annule tout », émission d’actualité décalée au sein de laquelle officiaient depuis 2014 les Belges Alex Vizorek et Charline Vanhoenacker, ne reviendra pas à la rentrée sur France Inter, ont annoncé mercredi les animateurs dans lire plus

Belga

23 août 2017 Météo – Le thermomètre affichera jusqu'à 30 degrés ce mercredi

Le temps sera chaud et ensoleillé ce mercredi, avec des maxima oscillant entre 25 degrés sur les hauts plateaux de l’Ardenne et le long du littoral, et 30 degrés en Campine. L’après-midi, des champs de nuages joueront toutefois les trouble-fêtes à partir de l lire plus

Belga

23 août 2017 Jeremy Corbyn, la référence d'Elio Di Rupo

Le président du PS, Elio Di Rupo, prend son collègue du Labour britannique, Jeremy Corbyn, comme référence, a-t-il expliqué sur Bel-RTL alors qu’il essuie des critiques parfois vives dans les médias et sur les réseaux sociaux à la suite de la c lire plus

Belga

23 août 2017 Emmanuel Macron entame une opération séduction en Europe centrale et de l'Est

Le président français Emmanuel Macron entame mercredi une opération séduction de trois jours en Europe centrale et de l’Est. Le sort de la directive européenne sur le travail détaché sera au cœur des discussions. Il rencontrera en Autriche le ch lire plus

Belga

23 août 2017 Attentats en Catalogne – Le tueur des Ramblas a logé en région parisienne quelques jours avant les faits

Plusieurs membres du commando terroriste qui a commis les attaques de Barcelone et Cambrils jeudi dernier ont effectué un aller-retour à Paris quatre jours avant les faits, rapporte mercredi le Parisien. Younes Abouyaaqoub, l’auteur présumé de la tuerie sur les Ramblas ab lire plus

Belga

23 août 2017 Attentats en Catalogne – "La Sûreté de l'Etat doit avoir plus d'informateurs dans la communauté musulmane"

La Sûreté de l’Etat devrait avoir plus d’informateurs au sein de la communauté musulmane de Belgique, a estimé mercredi le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) sur les ondes de Radio 1, dans la foulée des attentats survenus la semaine dernière en lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/