Des milliers d'Allemands rassemblés à Dresde pour défendre la tolérance

Des milliers de personnes se sont rassemblées lundi dans les rues de Dresde, dans l’Allemagne de l’est, pour témoigner de leur attachement à la tolérance et à l’ouverture, le lendemain d’une marche anti-migration organisée par la mouvance Pegida. Des milliers de sympathisants de Pegida, motivés par leur aversion à la culture musulmane, s’étaient rassemblés dimanche pour célébrer le second anniversaire de la formation. La police avait été fortement mobilisée, gardant à l’écart les contre-manifestants.
Le lendemain, le bourgmestre de la ville, Dirk Hilbert, a incité la foule à combattre l’image de xénophobie et d’islamophobie que la ville renvoie.
L’Etat fédéral de Saxe, dont Dresde est la capitale, a été associé à l’émergence de violences anti-immigrants à mesure que le flot de réfugiés tentant de rallier l’Allemagne glonflait ces dernières années. Le mouvement Pegida, acronyme allemand pour patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident, y a alors gagné en popularité.
Le ministre d’Etat, Stanislaw Tillch, a affirmé lundi que Pegida était « une terrible petite minorité sonore » qui « endommageait de manière répétitive l’image de la ville. »
Quelque 3.000 personnes ont pris part à deux marches séparées, selon les organisateurs.

Partager l'article

18 octobre 2016 - 00h20