Des dizaines de milliers de festivaliers s'installent dans les campings du Pukkelpop

Des dizaines de milliers de personnes sont arrivées mercredi midi sur le site du festival Pukkelpop, à Kiewit (Hasselt, province de Limbourg). Elles ont directement investi les immenses terrains de camping prévus à leur intention, dans une ambiance de vacances renforcée par la météo estivale. A la gare de Kiewit, Infrabel profite de l’événement pour sensibiliser ceux qui rejoignent les lieux en train au danger des intrusions sur les voies ferrées. Les festivaliers, jeunes pour la plupart, sont accueillis à la gare de Kiewit par un DJ. Ils peuvent ensuite se faire offrir une casquette et poser pour une photo à partager sur les réseaux sociaux avec le hashtag #NoTrespassing, prix à la clé.

L’action menée par Infrabel, avec le soutien des organisateurs du Pukkelpop et de la ville d’Hasselt, se poursuivra jusqu’à samedi. Traverser illégalement les voies ferrées, un comportement appelé Trespassing, cause des décès chaque année, rappelle Infrabel. Début juillet, deux jeunes de 17 et 19 ans ont ainsi perdu la vie à Haversin (province de Namur).

Depuis le début de l’année, 474 cas de Trespassing ont été recensés, soit quasiment autant que pour toute l’année 2012. « Le problème augmente clairement », déplore Habib El Ouakili, échevin de la Mobilité à Hasselt, alors que la gare de Kiewit fait partie des 70 gares où le plus d’infractions ont été constatées.

En marge des actions de sensibilisation, la police locale et la police fédérale ferroviaire procéderont à des contrôles à Kiewit et dans les environs de Hasselt pendant toute la durée du festival.

Dans les campings, la sécurité est aussi un souci des organisateurs. Après l’incident avec une bonbonne de gaz qui avait fait sept blessés l’an dernier, il est désormais interdit d’emporter ses propres bonbonnes et de réchauffer soi-même de la nourriture. A la place, des stations de cuisson ont été installées.

Dans ces « blocs cuisine », une petite boutique vend du pain, de la charcuterie, des œufs et des fruits ainsi que des plats préparés d’une entreprise limbourgeoise.

Le premier concert doit débuter ce mercredi à 18h40.

Partager l'article

17 août 2016 - 16h45