Des chercheurs veulent redonner du goût aux tomates industrielles

Des chercheurs américains ont identifié des variantes génétiques permettant de redonner de la saveur aux tomates industrielles, souvent insipides. “Nous allons restaurer le goût des tomates perdu au cours des dernières décennies”, a assuré
Harry Klee. Le professeur d’horticulture à l’université de Floride, qui a mené cette étude, affirme “pouvoir rendre les tomates de supermarché bien meilleures”. Ses travaux sont publiés jeudi dans la revue américaine Science.
Une des premières étapes de la recherche a été de déterminer quelles substances chimiques parmi des centaines contribuent à rendre les tomates goûteuses. Les variétés industrielles actuelles ne contiennent pas suffisamment de sucre et de substances
essentielles pour donner de la saveur, précise le scientifique.
Ses qualités ont été perdues au cours des cinquante dernières années parce que les producteurs n’avaient pas les outils scientifiques nécessaires pour tester régulièrement la saveur de leurs tomates, explique-t-il.
Travaillant sur le génome de la tomate, qui a été entièrement séquencé en 2012, les chercheurs ont pu identifier des variations dans cinq à six gènes qui contrôlent la synthèse de toutes les substances chimiques importantes contribuant à donner du goût à ces fruits.
Ils ont ensuite remplacé dans le génome des tomates industrielles les mauvaises variantes génétiques par celles qui leur donnent de la saveur. Mais puisque la création d’une nouvelle variété prend du temps, ces scientifiques estiment qu’il faudra de
trois à quatre ans pour produire les nouvelles tomates avec du goût.
Les Etats-Unis sont le deuxième producteur mondial de tomates derrière la Chine, selon le ministère américain de l’agriculture (USDA).

Partager l'article

27 janvier 2017 - 05h05