Des centaines de néo-nazis manifestent à Berlin en l'honneur de Rudolf Hess

Quelque 500 néo-nazis ont manifesté samedi à Berlin pour commémorer la mémoire de Rudolf Hess, un proche d’Adolphe Hitler mort il y a 30 ans. Plusieurs contre-manifestations ont été organisées par des mouvements de gauche.
Les manifestants ont été préalablement fouillés minutieusement et un millier de policiers ont été mobilisés pour encadrer la manifestation et éviter des confrontations entre manifestants et contre-manifestants.

Des manifestants de gauche ont néanmoins réussi à bloquer la manifestation d’extrême-droite. Celle-ci devait se rendre dans la Wilhelmstrasse, où se trouvait à l’époque la prison de Spandau, là où celui qu’Hitler considérait comme son bras droit et dauphin s’est suicidé le 17 août 1987.

La police n’a pas fait état de graves confrontations entre manifestants et contre-manifestants mais des interpellations ont eu lieu.

Considéré comme le troisième homme du régime nazi après Goering, Rudolf Hess s’était envolé vers l’Ecosse en 1941, à la veille de l’invasion de l’URSS, dans l’espoir de négocier une paix séparée avec les Britanniques. Il fut immédiatement arrêté et emprisonné. A l’issue du procès de Nuremberg, il fut condamné à la prison à perpétuité et purgea sa peine à la prison de Spandau en Allemagne. Le 17 août 1987, ses gardiens le retrouvèrent pendu à un fil électrique. Il était âgé de 93 ans.

Partager l'article

19 août 2017 - 18h10