Dennis Rodman condamné pour un accident de la route, à contresens

Dennis Rodman, cinq fois vainqueur du championnat NBA de basket-ball, a été condamné à 30 heures de travaux d’intérêt général lundi pour avoir provoqué un accident de la route après avoir pris une bretelle d’autoroute à contresens, le tout sans permis de conduire. Rodman, ancienne vedette de la NBA au sein de l’équipe de Michael Jordan, était au volant de son 4×4, le 20 juillet, aux premières heures du jour, en Californie, quand il s’est engagé sur la bretelle d’accès à l’autoroute N.5, à Santa Ana, à contresens. Après avoir contraint le conducteur d’une BMW à percuter le muret latéral pour éviter une collision, l’ancienne star des parquets, aujourd’hui âgée de 55 ans, avait pris la fuite avant l’arrivée de la police.

Rodman, absent lundi lors du prononcé de sa peine par le tribunal du Comté d’Orange, a été condamné à trois ans de mise à l’épreuve et 30 heures de travaux d’intérêt général qu’il devrait effectuer dans un hôpital, selon ses avocats.

Rodman, connu lors de ses 14 ans de carrière pour ses cinq titres NBA (avec Detroit puis les Chicago Bulls) mais aussi ses multiples tatouages, ses piercings et ses cheveux péroxydés, est aujourd’hui tête de gondole pour des sites internet de jeux et une marque de vodka. Rodman s’était également fait remarquer par trois rencontres très médiatisées avec le leader nord-coréen Kim Jong-Un en 2013 et 2014, et lors de la dernière élection présidentielle, où il avait soutenu Donald Trump.

Partager l'article

07 février 2017 - 07h20