facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Décès de la romancière française Benoîte Groult, grande figure du féminisme

La romancière française et grande figure du féminisme Benoîte Groult, 96 ans, auteure d' »Ainsi soit-elle », est morte dans la nuit de lundi à mardi « dans son sommeil », a-t-on appris auprès de sa fille. « Elle est morte dans son sommeil comme elle l’a voulu, sans souffrir », a indiqué à l’AFP sa fille, Blandine de Caunes. « Elle a eu une tellement belle vie ». Il y a le choc de la mort mais c’est mieux ainsi car elle n’allait pas très bien ». Benoite Groult était venue à l’écriture à la quarantaine et, après avoir fait ses gammes avec sa sœur Flora (« Le Journal à quatre mains », « Le Féminin pluriel », et « Il était deux fois »), elle avait signé seule en 1972 un premier roman, « La Part des choses ». Trois ans plus tard, à 55 ans, Benoîte Groult avait publié « Ainsi soit-elle », un essai virulent sur la condition imposée aux femmes. Ce livre-manifeste était devenu un éclatant succès de librairie avec un million d’exemplaires vendus et de multiples traductions.

Née le 31 janvier 1920 à Paris de parents plutôt mondains, Benoîte Groult, grandit dans une famille fantasque, sans cesse rabaissée par une mère qui ne la juge ni jamais assez belle, ni jamais assez brillante. Professeur de lettres puis journaliste, Benoîte Groult a eu trois maris (dont le journaliste Georges de Caunes et l’écrivain Paul Guimard) et trois enfants.

En 1984, elle est chargée par Yvette Roudy, la ministre socialiste des droits de la femme, de présider la Commission de terminologie pour la féminisation des noms, et se heurte à l’opposition de l’Académie française qui la traite de « précieuse ridicule ». D’une plume alerte, mordante, elle écrit ensuite plusieurs romans dont « Les Trois-quarts de l’été » (1983), « Les Vaisseaux du cœur » (1988), « La Touche étoile » (2006), son autobiographie intitulée « Mon évasion » (2008) et une biographie de la révolutionnaire française Olympe de Gouges, pionnière du féminisme français, en 2013.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 janvier 2017 Unia ouvre un dossier pour racisme après un commentaire sur Instagram de Miss Belgique

Unia, l’ex-centre interfédéral pour l’Égalité des chances, a ouvert un dossier pour racisme à la suite de la publication d’un commentaire sur le réseau social Instagram par Miss Belgique, indique un porte-parole mardi, confirmant une information de Sudpresse lire plus

Belga

17 janvier 2017 Le premier magistrat du pays veut débarrasser le Palais de Justice de ses munitions

Plus de cinq tonnes de munitions prennent actuellement la poussière sous le Palais de Justice de Bruxelles. La majeure partie de ces munitions s’y trouve de manière illégale, puisque le permis d’exploitation délivré par la Région bruxelloise n’est valable qu lire plus

Belga

17 janvier 2017 La radio Pure abandonne son "FM", signe de son déploiement numérique

Pure FM change de nom au profit de l’appellation raccourcie « Pure », signe de son déploiement numérique, a annoncé mardi son directeur, Joël Habay. Cette démarche s’inscrit dans la volonté de la radio publique d’étoffer son offre en vue de répondr lire plus

Belga

17 janvier 2017 Le cap des 2 milliards de tulipes produites franchi cette année aux Pays-Bas

La production de tulipes aux Pays-Bas devrait franchir le cap des 2 milliards cette année, indique mardi l’Association générale royale de la culture de bulbes (KAVB). La demande en fleurs et bulbes de tulipes est particulièrement importante à l’étranger. L’a lire plus

Belga

17 janvier 2017 Wout van Aert connaît ses six équipiers pour défendre son titre de champion du monde

En connaissant le forfait de Toon Aerts, blessé à l’épaule dimanche à Fiuggi en Italie, Rudy De Bie, le sélectionneur national, a choisi les six équipiers qui accompagneront Wout van Aert dans la défense de son titre mondial le 29 janvier à Bie lire plus

Belga

17 janvier 2017 Les suppléments éventuels pour des paiements électroniques bientôt interdits

Il sera bientôt interdit aux commerçants d’appliquer à leurs clients un supplément éventuel lors de paiements électroniques, indique mardi le SPF Economie. Une pratique qui est jusqu’à présent permise pour autant que la somme en question corresp lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/