De riches Européens dans la peau de migrants: un film franco-serbe inverse les rôles

Un court-métrage franco-serbe, projeté en avant-première vendredi en Serbie, renverse le scénario de la crise migratoire actuelle en mettant en scène des milliers de riches Européens qui tentent de rallier illégalement la Serbie. « Frontière », présenté au Festival international Cinema City à Novi Sad, a été tourné l’an dernier alors que des centaines de milliers de migrants traversaient les Balkans dans l’espoir de commencer une nouvelle vie en Europe de l’Ouest. Réalisé grâce à un financement participatif, le film se passe en 2022 et montre des voitures de luxe abandonnées dans des champs et des gens bien habillés qui se pressent derrière des barbelés et soudoient des policiers serbes pour passer la frontière. Le scénariste français Arnaud Humbert, qui joue également dans le film, a expliqué à l’AFP avoir commencé à écrire le script plusieurs mois avant que la « vraie » crise migratoire atteigne son apogée.

Le scénariste de 34 ans qui vit à Belgrade incarne dans ce court-métrage un jeune Français, également appelé Arnaud, amoureux de la Serbie et d’une Serbe, Jelena, mais qui n’est pas autorisé à franchir la frontière serbe. Le réalisateur du film Laurent Rouy, un ancien journaliste français installé également à Belgrade, voudrait également que ce film participe au changement d’image de la Serbie, toujours ternie par la guerre des années 1990. « C’est l’histoire de migrants mais surtout, c’est l’histoire de la Serbie », estime-t-il.

Partager l'article

01 juillet 2016 - 14h25