facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

De plus en plus de sociétés permettent aux employés de venir travailler avec leurs chiens

En novembre 2015, Nestlé Purina avait permis à une partie de ses employés d’amener leurs chiens sur leur lieu de travail. Depuis quelques jours, l’entreprise qui commercialise de la nourriture pour animaux a étendu cette initiative à toutes les divisions qui le souhaitent. Ce phénomène n’est pas nouveau et est d’ailleurs très répandu aux USA. Des études ont démontré que cela avait même des effets bénéfiques sur les travailleurs. La décision de Nestlé Purina vise à rendre l’atmosphère de travail beaucoup plus agréable. « En novembre 2015, nous avons soumis une enquête à nos employés pour savoir qui était disposé à travailler avec des animaux et les réponses étaient plutôt favorables », raconte Catherine Mentior, Communication Manager chez Nestlé Belgilux. « Nous avons donc testé le concept au sein d’une de nos divisions. Tout s’est bien passé. Nous avons alors décidé de donner cette possibilité à toutes les autres divisions. »

Nestlé Purina est l’une des entreprises pionnières en la matière en Belgique. Aux Etats-Unis, amener son animal de compagnie au boulot est davantage entré dans les us et coutumes. Près d’un quart des entreprises le permet à ses employés. En 2010 et 2012, la Michigan University et la Commonwealth University ont démontré que la présence d’un ami à quatre pattes sur le lieu de travail pouvait réduire le niveau de cortisol (hormone du stress) et favoriser la confiance et la collaboration entre travailleurs.

Tout le monde n’est pas d’accord d’évoluer avec un chien ou un chat dans ses parages. Des solutions ont donc été mises en place chez Nestlé Purina. « Nous avons installé des ‘dog-in stations’, des espaces particuliers où le maître peut venir travailler avec son chien », poursuit Catherine Mentior. Comme l’explique l’avocat spécialisé en droit du travail Vincent Chiavetta, « il n’y a pas vraiment de règle qui interdit d’amener son animal de compagnie au travail. Ceci-dit, l’employeur qui souhaite accueillir des animaux doit le signaler dans son règlement et analyser les risques que cela peut entraîner. L’entreprise est également obligée d’en discuter avec les organes de concertation et éviter de contrevenir aux règles en matière d’hygiène ». Finalement, c’est le bon sens et le respect de l’autre qui priment, assure-t-on chez Nestlé. « Nous faisons confiance à nos employés pour amener des chiens propres et calmes. Un planning est également établi pour éviter la présence de plus de deux chiens par semaine. »

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

25 mai 2017 Quelque 220.000 touristes prennent le soleil à la Côte

Quelque 220.000 touristes ont rallié la Côte pour profiter du soleil et des vagues en ce jour de l’Ascension, selon l’office du tourisme de Flandre occidentale, Westtoer. Le taux d’occupation des hôtels affiche 95%. Le secteur attend un demi-million de personnes d’ici à dim lire plus

Belga

25 mai 2017 Alison Van Uytvanck avance au dernier tour des qualifications

Alison Van Uytvanck s’est qualifiée pour le troisième et dernier tour des qualifications de Roland-Garros. Van Uytvanck, 112e joueuse mondiale et neuvième tête de série des qualifications, a battu en deux sets l’Américaine Sofia Kenin (WTA 178), 6-3, 6-2, jeu lire plus

Belga

25 mai 2017 Les premières dames française et belge en vadrouille à Bruxelles

L’épouse du président français Brigitte Macron et la compagne du Premier ministre belge Amélie Derbaudrenghien ont effectué jeudi midi une escapade dans le centre de Bruxelles, a-t-on appris à bonne source. Les deux premières dames ont d’abord visit lire plus

Belga

25 mai 2017 La presse internationale prête à accueillir les dirigeants au nouveau siège de l'Otan

Des dizaines de caméras et de journalistes issus du monde entier ont pris place, jeudi vers 14h00, face à l’entrée principale des nouveaux quartiers généraux de l’Otan à Bruxelles. Les premiers chefs d’Etat et de gouvernement devaient arriver vers 14h30, sui lire plus

Belga

25 mai 2017 L'auteur était animé par un "désir de vengeance", selon un proche

L’auteur de l’attentat meurtrier de Manchester était animé par un « désir de vengeance » après qu’un ami d’origine libyenne comme lui, avait été tué en mai 2016 à Manchester, a indiqué à l’AFP un ami de la famille. Selon ce proche q lire plus

Belga

25 mai 2017 Trump rencontre Macron et loue sa "formidable victoire"

Le président américain Donald Trump a accueilli jeudi son homologue français Emmanuel Macron à l’ambassade des Etats-Unis à Bruxelles pour une première rencontre au cours de laquelle il a loué sa « formidable victoire ». Melania Trump était lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/