facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

De Niro et Pacino se retrouvent pour parler de "Heat", 21 ans après

Plus de vingt ans après la sortie du mythique film policier « Heat », qui réunissait pour la première fois à l’écran Robert de Niro et Al Pacino, le réalisateur et les deux légendaires acteurs se sont retrouvés cette semaine, partageant des souvenirs de tournage. Le thriller haletant sorti en 1995, où De Niro et Pacino se livraient à un fascinant duel de personnages de chaque côté de la loi mais à l’esprit similaire en bien des points, est devenu un classique du « neo » film noir, à la fois pour sa mélancolie que pour sa cinématographie spectaculaire à travers Los Angeles. « J’ai su que ce serait un film spécial dès que j’ai lu le script, je suis heureux qu’il ait reçu toute cette attention », a remarqué De Niro, 73 ans, lors d’une table ronde à l’Académie des arts et sciences du cinéma à Beverly Hills.

« Heat » suit un détective de la police de Los Angeles (Pacino) pendant près de trois heures tandis qu’il pourchasse avec son équipe une bande de voleurs menés par le personnage de De Niro. Outre les scènes d’actions, le moment clé du film survient lorsque les deux protagonistes se retrouvent à dîner, offrant une scène culte où les deux légendes du cinéma se retrouvent pour la première fois ensemble à l’écran. Ils avaient joué dans « Le Parrain, 2ème partie » 21 ans plus tôt, mais dans des scènes différentes. Pacino, 76 ans, a révélé qu’il avait interprété ce détective abrasif, l’un des rôles majeurs de sa carrière, comme un cocaïnomane « qui sniffe » régulièrement, même si le réalisateur Michael Mann ne le montre jamais à l’écran.

« J’ai toujours eu envie de le dire, pour qu’on comprenne son comportement », insiste l’acteur. Le réalisateur Christopher Nolan, qui animait la table ronde, en a profité pour dissiper une vieille rumeur: que Pacino et De Niro n’auraient pas joué dans le film en même temps, car ils apparaissent séparément dans les gros plans.
Pacino a raconté que la tension et la dynamique de la scène du dîner vient du fait que De Niro – adepte de la fameuse « méthode » de Lee Strasberg et qui ne voulait pas répéter avant que la caméra ne tourne – était de mauvaise humeur ce jour-là à cause de retards sur le plateau. « J’adore cette scène (…). J’étais un peu énervé que nous commencions si tard, au milieu de la nuit », a rétorqué De Niro, penaud.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 juillet 2017 Afghanistan: les talibans ont attaqué un hôpital, 35 morts

Les talibans ont attaqué dimanche un hôpital dans un district reculé de la province de Ghor, au centre de l’Aghanistan, tuant 35 personnes, a annoncé lundi le porte-parole de la présidence. « Il s’agit d’une crime contre l’humanité », a déclaré de lire plus

Belga

24 juillet 2017 Une dernière semaine de juillet entre pluie et éclaircies

Le temps restera variable cette semaine avec une alternance entre pluie et éclaircies, annonce l’Institut royal météorologique (IRM) dans son bulletin météo de la mi-journée. A partir du week-end prochain, les prévisions sont toutefois plus optimistes lire plus

Belga

24 juillet 2017 "Dunkerque" débarque en tête du box office nord-américain

« Dunkerque », l’épopée de l’évacuation de 400.000 soldats britanniques pendant la Seconde guerre mondiale, a débarqué directement en tête du box office nord-américain, avec 50,5 millions de dollars pour son premier week-end, selon des chiffres provisoir lire plus

Belga

24 juillet 2017 L'ambassadeur iranien restera à son poste à Koweït en dépit d'une brouille

L’Iran a fait part lundi de ses regrets après la décision koweïtienne d’expulser des diplomates iraniens, affirmant toutefois que son ambassadeur à Koweït restera à son poste. Le Koweït a annoncé jeudi l’expulsion de diplomates iraniens et la fermetu lire plus

Belga

24 juillet 2017 Le nageur Michael Phelps a perdu son duel contre un requin

Le phénomène de la natation Michael Phelps a trouvé plus fort que lui: le nageur aux 23 titres et aux 28 médailles olympiques s’est incliné dans son duel face à un requin blanc dans une émission de la chaîne de télévision Discovery lire plus

Belga

24 juillet 2017 Julie Vanloo, la meneuse des Belgian Cats, rejoint Istanbul Universitesi

Julie Vanloo, la meneuse de l’équipe nationale, jouera à Istanbul Universitesi en Turquie la saison prochaine, a annoncé l’entourage de la jeune Ostendaise, 24 ans, lundi. Médaillée de bronze avec la Belgique à l’Euro de basket féminin à Prague lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/