facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Décès à 71 ans de l'ancien grand rabbin de France Joseph Sitruk

Aussi charismatique qu’intraitable sur l’orthodoxie religieuse, l’ancien grand rabbin de France Joseph Sitruk, guide spirituel de la première communauté juive d’Europe pendant plus de 20 ans, est mort dimanche à Paris à l’âge de 71 ans. Victime d’une attaque cérébrale en 2001 et malade depuis plusieurs années, il est mort à l’hôpital, a-t-on appris dans l’entourage du grand rabbin de France Haïm Korsia, qui fut son collaborateur et a fait part de sa « tristesse et douleur immense ». Un office d’hommage aura lieu à 19H30 à la Grande synagogue de la Victoire à Paris.

Dès l’annonce de son décès, les réactions se sont multipliées pour saluer la mémoire de ce séfarade chaleureux, né à Tunis le 16 octobre 1944, qui a exercé les fonctions de grand rabbin de 1987 à 2008. François Hollande a salué la mémoire d’un « homme de dialogue, défenseur de la laïcité, (…) une figure marquante du judaïsme français ».

Tout au long de ses trois mandats de grand rabbin, cet homme à la barbe fournie aimait à cultiver des relations nourries avec les représentants des autres cultes et les responsables politiques. Adjoint du grand rabbin de Strasbourg à 26 ans, il devient dès 1975, à 31 ans, grand rabbin de Marseille, avant d’être élu grand rabbin de France pour un premier mandat de sept ans en 1987. Se disant favorable à « une société ouverte, contre toute forme de ghetto », il a défendu l’intégration des juifs mais pourfendu leur assimilation, voulant « rejudaïser les juifs » en les ramenant dans les synagogues.

Ce rabbin marié et père de neuf enfants a prôné une stricte observance de la loi juive, la « halakha », se montrant intransigeant sur les conversions, les mariages mixtes, le repos du shabbat ou la condamnation de l’homosexualité. Il a également été critique d’une « laïcité intolérante » au risque de se heurter aux usages républicains, comme en 1994 lorsqu’il a appelé les juifs pratiquants à ne pas participer au second tour des élections cantonales, au motif qu’il coïncidait avec le premier soir de Pessah, la pâque juive. Il avait à nouveau provoqué la polémique en juin à propos de la Gay Pride de Tel Aviv, qu’il considérait comme « une abomination et « une tentative d’extermination morale du peuple d’Israël ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 juin 2017 Le journaliste Pierre Haski élu président de Reporters sans frontières

Le journaliste français Pierre Haski, cofondateur du site d’information Rue89, a été élu à la présidence de l’organisation Reporters sans frontières (RSF) en remplacement du directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Courrier International, Er lire plus

Belga

28 juin 2017 Surcoût du photovoltaïque: PS et cdH votent le mécanisme de temporisation

Malgré leur divorce politique, PS et cdH se sont rabibochés mercredi en plénière du parlement wallon pour voter le projet de décret instaurant le mécanisme de temporisation des certificats verts, qui vise à éviter aux ménages une hausse lire plus

Belga

28 juin 2017 Le parlement wallon renforce la possibilité pour les femmes de pousser les listes

Le parlement wallon a approuvé mercredi à l’unanimité une proposition de décret instaurant une exception au principe de la tirette sur les listes de candidats aux élections communales et provinciales, afin de rendre possible la parité entre la premièr lire plus

Belga

28 juin 2017 Un millier de cyclistes supplémentaires à Bruxelles en 2016

Le nombre de cyclistes a augmenté de près de mille unités en Région bruxelloise l’an dernier, ressort-il du rapport annuel 2016 de l’agence du stationnement parking.brussels. Le nombre de Bruxellois propriétaires d’une voiture est quant à lui en baisse alors lire plus

Belga

28 juin 2017 France: Trump assistera au côté de Macron au défilé du 14 juillet

Le président américain Donald Trump a « accepté l’invitation » de son homologue français Emmanuel Macron d’assister au traditionnel défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Elysées à Paris, a annoncé mercredi la présidence fran lire plus

Belga

28 juin 2017 Kiev affirme avoir tué un militaire russe et capturé un autre

L’armée ukrainienne a affirmé mercredi avoir tué un officier russe et avoir fait prisonnier un soldat russe lors de combats avec les rebelles séparatistes dans l’est de l’Ukraine. Moscou a, pour sa part, démenti que le militaire capturé appartenait à lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/