facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Décès à 71 ans de l'ancien grand rabbin de France Joseph Sitruk

Aussi charismatique qu’intraitable sur l’orthodoxie religieuse, l’ancien grand rabbin de France Joseph Sitruk, guide spirituel de la première communauté juive d’Europe pendant plus de 20 ans, est mort dimanche à Paris à l’âge de 71 ans. Victime d’une attaque cérébrale en 2001 et malade depuis plusieurs années, il est mort à l’hôpital, a-t-on appris dans l’entourage du grand rabbin de France Haïm Korsia, qui fut son collaborateur et a fait part de sa « tristesse et douleur immense ». Un office d’hommage aura lieu à 19H30 à la Grande synagogue de la Victoire à Paris.

Dès l’annonce de son décès, les réactions se sont multipliées pour saluer la mémoire de ce séfarade chaleureux, né à Tunis le 16 octobre 1944, qui a exercé les fonctions de grand rabbin de 1987 à 2008. François Hollande a salué la mémoire d’un « homme de dialogue, défenseur de la laïcité, (…) une figure marquante du judaïsme français ».

Tout au long de ses trois mandats de grand rabbin, cet homme à la barbe fournie aimait à cultiver des relations nourries avec les représentants des autres cultes et les responsables politiques. Adjoint du grand rabbin de Strasbourg à 26 ans, il devient dès 1975, à 31 ans, grand rabbin de Marseille, avant d’être élu grand rabbin de France pour un premier mandat de sept ans en 1987. Se disant favorable à « une société ouverte, contre toute forme de ghetto », il a défendu l’intégration des juifs mais pourfendu leur assimilation, voulant « rejudaïser les juifs » en les ramenant dans les synagogues.

Ce rabbin marié et père de neuf enfants a prôné une stricte observance de la loi juive, la « halakha », se montrant intransigeant sur les conversions, les mariages mixtes, le repos du shabbat ou la condamnation de l’homosexualité. Il a également été critique d’une « laïcité intolérante » au risque de se heurter aux usages républicains, comme en 1994 lorsqu’il a appelé les juifs pratiquants à ne pas participer au second tour des élections cantonales, au motif qu’il coïncidait avec le premier soir de Pessah, la pâque juive. Il avait à nouveau provoqué la polémique en juin à propos de la Gay Pride de Tel Aviv, qu’il considérait comme « une abomination et « une tentative d’extermination morale du peuple d’Israël ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 mai 2017 Début de la sélection des jurés pour le procès de Bill Cosby

Le processus de sélection des jurés en vue du procès de l’acteur américain Bill Cosby pour agression sexuelle a démarré lundi à Pittsburgh (nord-est), où il doit durer toute la semaine, a indiqué à l’AFP une porte-parole du tribun lire plus

Belga

22 mai 2017 Un Palestinien attaque des policiers israéliens avant d'être abattu

Un Palestinien a tenté lundi de poignarder des policiers israéliens en Cisjordanie occupée et a été abattu, a indiqué la police israélienne dans un communiqué. L’assaillant « a été tué après avoir essayé de poi lire plus

Belga

22 mai 2017 Métro vers le nord de Bruxelles – La STIB et la Commission européenne échangent des terrains

La STIB a annoncé lundi la finalisation d’un accord d’échange de terrains avec la Commission européenne. La Société bruxelloise de transport public devient ainsi propriétaire d’un terrain adjacent à son actuel dépôt de Haren qui accueille lire plus

Belga

22 mai 2017 Festival de Cannes 2017 – Des cinéastes européens lancent un appel pour une politique culturelle ambitieuse

De nombreux cinéastes européens ont lancé lundi, par voie de communiqué, un appel en faveur d’une politique culturelle ambitieuse. Les réalisateurs belges Lucas Belvaux, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Joachim Lafosse, Fabrice Du Welz, Michaël R. Roskam, Felix Va lire plus

Belga

22 mai 2017 Le CSA belge saisit de 42 plaintes à la suite du canular homophobe de Cyril Hanouna

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a réceptionné 42 plaintes relatives à un canular à caractère homophobe réalisé jeudi passé par le présentateur Cyril Hanouna dans son émission « Touche pas à mon poste » (TPM lire plus

Belga

22 mai 2017 Trump, premier président américain en exercice au mur des Lamentations

Donald Trump s’est recueilli lundi devant le mur des Lamentations à Jérusalem, devenant le premier président américain en exercice à se rendre sur ce haut lieu du judaïsme. M. Trump, qui portait une kippa noire, a posé la main droite sur le mur et a gli lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/