Culture – Une saison culturelle nomade intitulée "Transhumance" à Namur

Le service de la culture de la Province de Namur a annoncé une saison culturelle nomade intitulée « Transhumance », lundi, lors d’une conférence de presse au palais provincial. Cette décision fait suite à la fermeture provisoire de la maison de la culture de Namur en raison des travaux de rénovation depuis le 30 juin dernier. « La transhumance est une formidable opportunité d’amener la culture encore au plus proche de nos concitoyens », a indiqué la députée provinciale en charge de la culture Geneviève Lazaron. Au programme, cinéma, arts plastiques, métiers d’art, musique et théâtre délocalisé aux quatre coins de la Province. Du côté cinéma, les rendez-vous « Les classiques du mardi » et « Alternofilms » sont maintenus au programme. En plus, deux rendez-vous décentralisés sont déjà programmés pour le dernier trimestre 2016, dont un faisant la part belle au cinéma muet organisé à Beauraing.

Les arts plastiques mettront à l’honneur l’architecte Roger Bastin, avec une exposition célébrant le 30e anniversaire de sa disparition, accessible « aux Bateliers » de Namur jusqu’au 25 novembre. Une vaste exposition autour du thème « Vices et Vertus dans l’art du Moyen-Age à l’époque contemporaine » sera installée dans trois lieux namurois dont L’église Saint-Loup.

Côté musique, ce ne sont pas moins de trente concerts qui sont programmés sur tout le territoire: classique, pop, gospel, blues, rock, chanson française, flamenco, etc. Les concerts de Nicolas Michaux, Satin Dolls et BJ Scott, et notamment Grandgeorge se mêleront aux jeunes talents.

Le projet théâtral « Trois ruptures » rassemblera plusieurs compagnies pour un cycle de représentations à travers le territoire, tandis que le 11e festival du théâtre d’amateurs se partagera entre plusieurs lieux namurois. »La migration ne pourra faire que du bien à tous », a conclu la députée en espérant des aventures belles et enrichissantes pour cette saison.

Partager l'article

12 septembre 2016 - 17h30