facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Côte d'Ivoire: un haut gradé annonce la fin de la mutinerie des forces spéciales

Les soldats des Forces spéciales ivoiriennes qui s’étaient mutiné mardi dans leur base d’Adiaké, à 90 km à l’est d’Abidjan, pour réclamer des primes, ont mis fin jeudi à leur mouvement, a indiqué un haut gradé de l’armée ayant requis l’anonymat. « Nous nous sommes parlés entre soldats. Ils ont compris et regrettent de s’être laissé emporter. Ils ont présenté leurs excuses aux autorités (…) d’Adiaké et aux populations pour tous les désagréments causés », a affirmé cet officier supérieur.
Interrogé sur les informations faisant état de la satisfaction des revendications des mutins, l’officier a répondu: « c’est faux! « .
« Il n’y a pas eu besoin d’accord, encore moins secret. Il n’y a eu aucune négociation avec le gouvernement », a poursuivi ce gradé ayant pris part aux discussions entamées mercredi entre la hiérarchie militaire et les mutins.
De son côté, une source au ministère ivoirien de la Défense, a affirmé que « tout a été géré entre les mutins et leurs premiers responsables, le colonel Lassina Doumbia (commandant des Forces spéciales) ainsi que le chef d’état-major de l’armée, le général Sékou Touré ».
Le calme était revenu jeudi matin dans la ville d’Adiaké, où commerces et écoles ont rouvert.
Les Forces spéciales sont une unité d’élite de l’armée directement impliquées dans la sécurité proche du président ivoirien Alassane Ouattara.
Début janvier, la Côte d’Ivoire a été secouée par une mutinerie d’anciens rebelles intégrés dans l’armée, qui avaient paralysé plusieurs villes pour réclamer le paiement de primes.
En satisfaisant à leurs revendications, via le versement de primes à 8.500 de ces membres de l’ex-rébellion ivoirienne ayant contrôlé le nord du pays entre 2002 et 2011, les autorités avaient provoqué la colère de militaires et gendarmes non concernés par cet accord financier, qui s’étaient à leur tour mutinés. Des affrontements avaient fait quatre morts à Yamoussoukro (centre).
La Côte d’Ivoire a lancé en 2016 une ambitieuse loi de programmation militaire jusqu’en 2020, qui prévoit la modernisation et des achats d’équipements pour 1,2 milliard d’euros et une refonte des effectifs.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 août 2017 Venezuela: perquisition au domicile de Luisa Ortega, demande d'arrestation de son mari

Des agents du service de renseignement vénézuélien ont perquisitionné mercredi le domicile de l’ex-procureure générale du pays, Luisa Ortega, une chaviste devenue dissidente, après la demande d’arrestation de son mari, le député German F lire plus

Belga

17 août 2017 Meurtres d'experts en RDC: des enquêteurs de l'ONU veulent plus d'investigations

Des enquêteurs de l’ONU, chargés d’élucider les meurtres de deux experts de l’organisation en mars dans la République démocratique du Congo, jugent que des investigations complémentaires sont nécessaires pour identifier formellement les auteurs de ces lire plus

Belga

17 août 2017 Audience en appel annulée pour le journaliste de RFI Ahmed Abba

La première audience du procès en appel du journaliste camerounais Ahmed Abba, condamné à dix ans de prison pour « blanchiment d’actes de terrorisme », qui devait se tenir jeudi à Yaoundé, a été annulée, a rapporté RFI, dont M. Abba lire plus

Belga

17 août 2017 Crise au Venezuela – Au moins une trentaine de morts lors d'une mutinerie dans une prison

Au moins 36 personnes ont été tuées au Venezuela lors d’une opération de reprise de contrôle d’un centre de détention à l’est du pays, selon le gouverneur de l’Etat d’Amazonas, Liborio Guarulla, cité par Associated Press jeudi. Le centre de d lire plus

Belga

17 août 2017 Le chef d'état-major iranien et le président turc discustent de la paix en Syrie

Le chef d’état-major iranien Mohammad Bagheri a rencontré mercredi le président turc Recep Tayyip Erdogan, au cours d’une visite à Ankara pour des discussions au plus haut niveau, notamment sur la crise syrienne et l’Irak. Leur deux pays soutiennent des camps adverses en lire plus

Belga

17 août 2017 Brésil: victoire pour les Indiens devant la Cour Suprême

La Cour Suprême du Brésil a rejeté mercredi une demande d’indemnisation de l’Etat du Mato Grosso pour l’expropriation de terres attribuées à des tribus indiennes, une victoire pour les populations autochtones face à la pression de l’agro-business. La d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/