facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Côte d'Ivoire : DJ Petit Piment, un Belge s'attaque au coupé-décalé

« Moi ça me plaît ! Ca me va droit au coeur, un Blanc qui fait du coupé-décalé comme un jeune Ivoirien, je suis très contente », affirme Ericka Déapo, couturière et fan, après une prestation de DJ Petit Piment sur la scène de l' »Alloco Summer Festival » d’Abidjan. Avec sa chanson « Pamela la Brouteuse », le musicien-acteur-danseur belge Greg Duret, alias « DJ Petit Piment », s’est fait un nom en Côte d’Ivoire, où il se produit flanqué de deux danseuses, des jumelles humoristiquement baptisées les « Espelette » (du nom du célèbre piment basque). 25.000 vues de son clip sur Youtube, passage dans les boîtes de nuit et concerts après ou avant les grosses stars ivoiriennes comme DJ Arafat et DJ Kedjevara…

« Vraiment, il fait le buzz, un gros carton en Côte d’Ivoire en ce moment, que ce soit dans les night (clubs), sur les radios et même à la télé bien sûr. Je pense que son +mouvement+ est hyper bien apprécié », analyse Willy Dumbo, animateur à la radio Trace. « Il a eu le nez creux de le lancer en période de vacances, et je pense bien que s’il poursuit encore sur cette lancée-là, ce sera l’un des plus gros cartons de cette fin d’année ».
« Il a fait une entrée fracassante sur la scène à l’occasion de l’émission Tempo (RTI, première chaîne ivoirienne) qui est très regardée ici. Il s’est fait remarquer », poursuit Willy à propos de Petit Piment.

Au cours de cette émission enregistrée à Yopougon, grand quartier populaire d’Abidjan, devant plusieurs milliers de spectateurs, « il s’est passé quelque chose », raconte Willy. « Tout le monde a été pris par le truc ». Percussionniste, Greg Duret était initialement venu en Côte d’Ivoire pour composer la musique d’une pièce de théâtre sur la drague africaine dont la mise en scène a été réalisée par la Suissesse Marielle Pinsard. « Elle m’avait demandé de m’imprégner de la musique ivoirienne et du coupé-décalé », explique Greg Duret, 46 ans. Originaire de la ville belge de Mons, le musicien avait fait quelques voyages en Afrique de l’Ouest sans avoir imaginé y faire carrière.

Très écouté dans les boîtes de nuit, le coupé-décalé est un genre musical au rythme endiablé apparu en Côte d’Ivoire au début des années 2000 et qui s’est disséminé dans toute l’Afrique. « Une des légendes, c’est que l’expression provient des arnaques ivoiriennes +On coupe (on arnaque), on décale (on s’enfuit ou disparaît) », souligne le journaliste Usher Aliman, auteur de « Douk Saga, l’histoire interdite du Coupé-décalé ». « Le soir, dans ma chambre d’hôtel, je composais et j’ai écrit +Pamela+ », explique Petit Piment, qui a notamment écumé le quartier d’Abobo, autre grand quartier populaire d’Abidjan d’où sont originaires la plupart des danseurs de son clip mais aussi les célèbres « brouteurs » (arnaqueurs) ivoiriens. Ces derniers, réputés dans toute l’Afrique, sont connus pour leurs arnaques sur internet, et Abobo est justement considérée comme la « capitale » des brouteurs. « Pamela la Brouteuse » est une jeune fille dont tombe amoureux le « toubabou » (blanc) et qui le plume tout en le laissant espérer. « Il y a beaucoup d’autodérision », souligne DJ Petit Piment.

Quand il se produit sur scène, les filles crient et hurlent en voyant le DJ se trémousser alors que les hommes rigolent, se moquant de la naïveté du pigeon. Aujourd’hui, quand il se balade à Abobo, des dizaines d’enfants l’entourent en criant « Pamela ». Le succès est au rendez-vous. « C’est un peu un hasard si on a fait un hit. On n’était pas venu pour ça mais l’ambiance est bonne et tout le monde s’amuse », précise Petit Piment, qui a bénéficié de l’appui de deux poids lourds du coupé-décalé ivoirien, Bebi Philip et Shanaka, qui « ont boosté le son ».n »+Pamela+ est un coupé-décalé +façon-façon+ avec mon feeling belge, mais ça plaît. Tant mieux, mais je ne vais pas apprendre aux Ivoiriens à faire du coupé-décalé. Ce sont eux qui en ont le secret », ajoute le Belge, qui conclut: « On connaît encore mal la musique électronique africaine en Europe, mais je suis persuadé que ça va venir ». Comme les Belges dans le coupé-décalé.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 janvier 2017 Open d'Australie – Goffin "fatigué mais heureux" d'être en quart de finale après sa victoire contre Thiem

David Goffin (ATP 11) est devenu lundi le premier joueur masculin belge à se qualifier pour les quarts de finale à l’Australian Open. Dans la Rod Laver Arena, par une chaleur intense, le Liégeois, 26 ans, est une nouvelle fois parvenu à prendre la mesure de son ami Domini lire plus

Belga

23 janvier 2017 Dior rajeunit le costume, version rave party

Les défilés mixtes, comme ceux de Sacai ou Avoc samedi, sont de plus en plus courants pendant la Fashion Week masculine, à Paris. Mais il n’y avait pas une femme en vue sur le podium de Dior homme, où le costume était roi, rajeuni, version techno hardcore. La silho lire plus

Belga

23 janvier 2017 La Belgique renvoie à Bagdad pour la première fois un suspect de terrorisme

La Belgique a renvoyé à Bagdad le week-end dernier un Irakien sympathisant de l’État islamique (Daesh), ce qui constitue une première en Europe, annonce lundi le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Theo Francken dans les journaux de Mediahuis. lire plus

Belga

23 janvier 2017 Semaine de la haute couture: le Libanais Rabih Kayrouz ouvre le bal

Le créateur libanais Rabih Kayrouz a ouvert dimanche soir avec un défilé intimiste et plein de douceur le bal de la Semaine de la haute couture, spécificité parisienne, qui voit se succéder une trentaine de défilés jusqu’à jeudi. Cette s lire plus

Belga

23 janvier 2017 Hollywood trépigne avant les nominations aux Oscars: un peu moins blanches ?

Hollywood trépigne avant la révélation mardi des finalistes pour les Oscars, avec « La La Land » ou « Moonlight » parmi les favoris, mais après deux ans de polémique la grande question reste de voir si cette sélection sera moins « blanche » et plus diversifi lire plus

Belga

23 janvier 2017 Un nouveau thriller, "Split", en tête du box-office nord-américain

Un nouveau thriller, « Split », avec James McAvoy dans le rôle d’un homme aux multiples personnalités, a pris la tête du box-office nord-américain, selon les chiffres provisoires publiés dimanche par la société spécialisée Exhibitor Relation lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/