Crise des migrants – Après Calais, la France veut démanteler un autre camp dans le nord

Le ministre français de l’Intérieur Bruno Le Roux a annoncé mercredi son intention de lancer “le plus rapidement possible” le “démantèlement” du camp de Grande-Synthe où vivent quelque 1.500 migrants, dans le nord de la France. “On ne peut plus laisser les choses continuer comme cela”, a estimé le ministre à propos de ce camp dont la population a fortement progressé depuis la fermeture du bidonville de Calais en octobre. Le “démantèlement progressif du camp (…) doit pouvoir démarrer le plus rapidement possible”, a-t-il insisté.

Partager l'article

15 mars 2017 - 15h55