Crise au Venezuela – "Arrêtez la folie de la droite vénézuélienne!", lance Maduro à Trump

Le président du Venezuela Nicolas Maduro a demandé mardi à son homologue américain Donald Trump d'”arrêter la folie” de l’opposition qui multiplie les manifestations depuis début avril et qu’il soupçonne de s’être alliée avec Washington pour fomenter un coup d’Etat. “Ecoutez, président Donald Trump, c’est à vous de décider”, a déclaré le chef de l’Etat au cours d’une cérémonie d’investiture des candidats à l’Assemblée constituante. “Si ces forces violentes, haineuses et mortifères arrivaient à détruire le Venezuela, la mer Méditerranée ne serait rien à côté de la mer des Caraïbes, avec des milliers et même des millions de (Vénézuéliens) qui iraient en direction des Etats-Unis. Rien ni personne ne pourrait les arrêter (…), vous auriez à construire 20 murs dans la mer !”, a-t-il affirmé. “Arrêtez la folie de la droite vénézuélienne !”, a ajouté le président socialiste, confronté depuis début avril à une vague de manifestations hostiles ayant fait 76 morts.
Le week-end dernier, M. Maduro avait accusé les dirigeants de l’opposition d’encourager à la violence pour permettre une intervention américaine dans son pays.
“Si le Venezuela se retrouvait plongé dans le chaos et la violence et si la révolution bolivarienne était détruite, nous irions au combat (…) et ce qui n’a pas été possible avec les votes, nous le ferions avec les armes”, a mis en garde le président Maduro mardi.
Il s’est toutefois dit disposé à avoir “des relations respectueuses” avec M. Trump, assurant être ouvert au dialogue.

Partager l'article

28 juin 2017 - 01h50