Coupe des Confédérations – Gianni Infantino laisse planer le doute sur l'avenir de la Coupe des Confédérations

A la veille de la finale de l’édition 2017, le président de la Fédération internationale de football association (FIFA) Gianni Infantino laisse planer le doute sur l’avenir de la Coupe des Confédérations. L’organisation en fin d’année (et non durant l’été) de la Coupe du monde 2022, organisée au Qatar, et le passage du Mondial de 32 à 48 équipes à partir de 2026 rendent incertain l’avenir du tournoi.

Infantino a indiqué que le futur immédiat de la Coupe des Confédérations était la finale de dimanche entre le Chili et l’Allemagne ainsi que le match pour la troisième place entre le Portugal et le Mexique. « Ce qui arrivera après ça est quelque chose que nous analyserons, de la même manière que nous le faisons pour toutes les autres compétitions », a déclaré Infantino. « Nous analyserons la Coupe des Confédérations et quand nous serons arrivés à une conclusion, nous prendrons une décision. »

Créée en 1992 en Arabie Saoudite, la Coupe des Confédérations réunit les champions des six confédérations de football, le champion du monde et le pays hôte. La compétition était dans un premier temps organisée tous les deux ans. Depuis 2005, elle se tient tous les quatre ans, un an avant la Coupe du monde, dans le pays organisateur de cette dernière. En ce qui concerne la prochaine édition, en 2021, la FIFA avait envisagé qu’elle soit disputée dans un autre pays asiatique mais aucune décision n’a encore été prise en ce sens.

Partager l'article

01 juillet 2017 - 16h15