Coupe Davis – Johan Van Herck déçu mais toujours confiant

La Belgique n’est pas passée loin d’une qualification pour les demi-finales de la Coupe Davis -Ruben Bemelmans et Joris De Loore ont eu une balle de match dans le tie-break-, mais c’est l’Italie qui est revenue à 2-1 après le double, que Simone Bolelli et Andreas Seppi ont gagné 4-6, 6-3, 6-4, 3-6, 7-6 (8/6) en 3h54 face à la paire belge dans le double du quart de finale opposant la Belgique à l’Italie ce week-end au Spiroudôme de Charleroi. “C’est dur, on a eu une balle de match, on s’est vraiment battu pour en arriver là”, déclare le capitaine belge Johan Van Herck. “Ruben et Joris ont vraiment tout donné. Ils ont fini le match avec la bonne attitude. Je n’ai vraiment rien à leur reprocher. Dommage qu’ils n’aient pas été récompensés, mais c’est le tennis, c’est la magie de la Coupe Davis”.
Le verdict tombera dimanche à l’issue d’un des deux simples. Le premier opposera David Goffin (ATP 14) à Paolo Lorenzi (ATP 38), sous réserve de modifications de la part des capitaines.
“Maintenant il faut se concentrer sur dimanche”, dit Johan Van Herck. David sera prêt. Le nom de son adversaire ne changera rien à son approche. Nous sommes dans une situation favorable. Si on nous avait dit avant la rencontre qu’on mènerait 2-1 face à l’Italie le samedi soir, avec David et Steve qui doivent encore jouer le dimanche, tout le monde aurait été content. C’est aussi positif d’être déçu d’avoir perdu un match de quart de finale de Coupe Davis, cela montre aussi qu’on a progressé dans ce domaine”.

Partager l'article

08 avril 2017 - 21h10