Coup d'envoi d'une campagne sur le respect des limitations de vitesse à Bruxelles

La secrétaire d’État bruxelloise en charge de la Sécurité routière, Bianca Debaets, et l’ancien gardien de but des Diables rouges Jean-Marie Pfaff ont donné le coup d’envoi dimanche en fin de matinée dans le parc Royal à Bruxelles d’une nouvelle campagne contre la vitesse excessive. Des posters seront affichés dans 160 écoles de la Région bruxelloise et des dépliants seront distribués, invitant les automobilistes à respecter les principales limitations de vitesse à Bruxelles: 30 et 50 km/h. Les zones de police bruxelloises mèneront en outre des contrôles intensifs durant le mois de la campagne. « Respecter les limitations de vitesse est essentiel », a déclaré la secrétaire d’État. « Chaque année à Bruxelles, 700 accidents sont encore recensés, dont 25 environ avec une issue mortelle. Et la plupart du temps, c’est la vitesse qui est en cause. Il faut donc enfoncer le clou. »

Sur les 1.350 posters et 44.000 dépliants, on peut voir quatre enfants, le pouce levé à destination des conducteurs qui respectent les limites. Du matériel de campagne sera également disponible dans les maisons communales, l’Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale soutenant l’initiative, tout comme les six zones de police couvrant le territoire de la Région. Celles-ci effectueront des contrôles supplémentaires durant la campagne qui se tient jusqu’au 23 octobre. Des contrôles intensifs (flash marathon) seront menés les 3 et 4 octobre alors qu’une opération de la police intégrée (locale et fédérale) est prévue le 15.

Partager l'article

18 septembre 2016 - 13h55