Conflit en Syrie – Une frappe russe en représailles à l'hélicoptère russe abattu fait douze morts

Douze personnes sont décédées dans le nord de la Syrie après une frappe aérienne russe, a fait savoir l’Observatoire syrien des Droits de l’Homme (OSDH) lundi. Cette attaque a été menée en représailles de la destruction d’un hélicoptère russe qui a fait cinq morts selon le Kremlin. Les douze victimes, parmi lesquelles figurent deux enfants, ont été tuées à proximité de la base aérienne de Abu Dhuhur, dans la province d’Idlib, selon l’OSDH.
Selon des sources proches des rebelles sur place, la Russie a mené 33 frappes dans la région depuis que l’hélicoptère a été abattu.
Le général russe Sergei Rudskoi a indiqué que l’aéronef a été frappé au-dessus d’une région contrôlée par des membres de l’ancien Front al-Nosra, qui a brisé son allégeance avec al-Qaida la semaine passée, et des rebelles dits modérés. Personne n’a revendiqué la responsabilité de l’attaque.

Partager l'article

02 août 2016 - 03h50