facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Conflit en Syrie – Une alliance arabo-kurde contrôle 90% d'un ex-fief de l'EI

Des combattants d’une alliance de combattants arabes et kurdes de Syrie tentaient mardi de nettoyer le dernier carré djihadiste dans Tabqa, après avoir conquis 90% de cet ex-fief du groupe Etat islamique (EI), a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Située dans le nord du pays en guerre et au bord du fleuve Euphrate, Tabqa constitue une importante ligne de défense pour Raqa, « capitale » de facto de l’EI en Syrie et objectif ultime d’une vaste offensive des Forces démocratiques syriennes (FDS) lancée en novembre 2016.
Tabqa se trouve à 55 km au sud-ouest de Raqa, chef-lieu de la province du même nom contrôlée en majorité par l’EI depuis 2014.
Les combattants des FDS progressent dans Tabqa du sud vers le nord, acculant l’EI dans un dernier carré sur les rives de l’Euphrate.
« Les FDS contrôlent désormais 90% de Tabqa », après avoir laissé certains djihadistes se retirer en direction d’un important barrage proche sur l’Euphrate toujours aux mains de l’EI, et de Raqa, a indiqué l’OSDH.
Il reste entre 300 et 400 djihadistes défendant leur dernier carré dans le nord de Tabqa et le barrage éponyme, au nord de la ville.
Dans un communiqué, les FDS ont affirmé avoir nettoyé de vastes secteurs du nord de Tabqa « après de violents combats ».
Des affrontements ont toujours lieu avec les derniers djihadistes. « Une fois la dernière poche nettoyée, la ville sera libérée, mais la bataille pour prendre le barrage sera la plus dure de l’offensive contre Tabqa », a indiqué à l’AFP Ahmad Mohammad, un responsable des FDS.
Soutenues dans les airs par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis et au sol par des conseillers militaires américains, les FDS ont lancé fin mars l’assaut contre Tabqa, dans le cadre de leur vaste offensive pour chasser l’EI de Raqa et sa province.
La guerre en Syrie, déclenchée en mars 2011 par la répression de manifestations pacifiques prodémocratie, est un conflit complexe dans lequel sont impliqués régime, rebelles, jihadistes, milices et groupes régionaux ainsi que des grandes puissances sur un terrain de plus en plus morcelé.
La guerre a fait plus de 320.000 morts.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 Attentats en Catalogne – Polémique en Espagne: pas de bornes anti-intrusion sur les Ramblas

L’absence de bornes anti-intrusion sur les Ramblas de Barcelone a généré un début de polémique en Espagne que la mairie juge hors de propos, deux jours après l’attentat meurtrier perpétré avec une camionnette sur cette avenue bondée. « Il lire plus

Belga

19 août 2017 Des centaines de néo-nazis manifestent à Berlin en l'honneur de Rudolf Hess

Quelque 500 néo-nazis ont manifesté samedi à Berlin pour commémorer la mémoire de Rudolf Hess, un proche d’Adolphe Hitler mort il y a 30 ans. Plusieurs contre-manifestations ont été organisées par des mouvements de gauche. Les manifestants ont lire plus

Belga

19 août 2017 Les Trump éviteront une prestigieuse remise de prix artistiques à Washington

Donald et Melania Trump n’assisteront pas à la remise des prix artistiques les plus prestigieux de Washington pour éviter une « distraction politique », a indiqué samedi la Maison Blanche, plusieurs artistes ayant auparavant annoncé qu’ils éviteraient de les rencontr lire plus

Belga

19 août 2017 Attaque au couteau revendiquée par l'EI en Russie, 7 blessés

L’organisation Etat islamique (EI) a revendiqué une attaque au couteau en Russie qui a fait samedi sept blessés à Sourgout, en Sibérie, et dont l’auteur a été abattu par la police qui avait indiqué dans un premier temps ne pas privilégier la pi lire plus

Belga

19 août 2017 Attaque au Burkina: marche silencieuse contre la "barbarie"; le bilan passe à 19 morts

Près d’un milliers de personnes ont marché en silence samedi à Ouagadougou pour dire « Non à la barbarie! » sur l’avenue Kwame N’Krumah, principale artère de la capitale burkinabè et théâtre d’une récente attaque qui a fait 19 morts, selon lire plus

Belga

19 août 2017 Attentats en Catalogne – Madrid donne la cellule djihadiste pour "démantelée", Barcelone nuance

La cellule d’une douzaine d’auteurs des attentats de Barcelone et Cambrils est désormais « démantelée », a affirmé samedi le ministre espagnol de l’Intérieur, alors qu’un homme, Younès Abouyaaqoub, est toujours activement recherché par la police. L’anno lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/