Conflit en Syrie – Seize morts dans un raid aérien sur une prison

Au moins 16 personnes ont été tuées dans la nuit de vendredi à samedi dans une frappe aérienne sur une prison d’Idleb, une ville tenue par les rebelles et djihadistes dans le nord-ouest de la Syrie, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Parmi les morts figurent des prisonniers et des gardiens, a précisé l’ONG basée au Royaume-Uni qui dispose d’un vaste réseau de sources dans le pays en guerre.
L’Observatoire dit penser que les frappes ont été menées par des avions de l’armée russe, qui soutient depuis septembre 2015 le régime du président Bachar al-Assad dans sa guerre contre les groupes armés d’opposition.
L’ONG affirme pouvoir déterminer qui mène des raids par le type d’appareils, leur localisation et les munitions employées.
Selon elle, après la frappe, des gardiens ont ouvert le feu sur des prisonniers qui tentaient de fuir. D’autres personnes pourraient ainsi avoir été blessées ou tuées par ces tirs.
Idleb est la seconde capitale provinciale à avoir échappé aux forces gouvernementales lorsqu’elle a été capturée en mars 2015 par l’Armée de la conquête, une coalition composée de groupes rebelles islamistes et djihadistes tel que l’ex-Front al-Nosra, rebaptisé aujourd’hui Fateh al-Cham.
Raqa, autre capitale provinciale dans le nord du pays, est entre les mains du groupe djihadiste Etat islamique (EI).

Partager l'article

25 mars 2017 - 09h25