facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Conflit en Syrie – Poutine qualifie de "rhétorique politique" les accusations de crimes de guerre à Alep

Le président russe Vladimir Poutine a qualifié de « rhétorique politique » les accusations de crimes de guerre commis à Alep, dans le nord de la Syrie, dans un entretien diffusé mercredi par la chaîne de télévision française TF1. « C’est de la rhétorique politique qui n’a pas beaucoup de sens et ne tient pas compte des réalités en Syrie. Je suis profondément convaincu que ce sont nos partenaires occidentaux, et en premier lieu bien sûr les Etats-Unis, qui sont responsables de la situation », a déclaré M. Poutine.
Le président français François Hollande avait évoqué dimanche « les crimes de guerre » commis contre les civils d’Alep-est, la partie de la grande ville du nord contrôlée par les rebelles et soumise à d’intenses bombardements du régime et de son allié russe.
Vladimir Poutine a expliqué ces bombardements en soulignant qu’il s’agissait de frapper « le Front Al-Nosra, une organisation (qui) a toujours été considérée comme une branche d’Al-Qaïda et qui fait partie de la liste des organisations considérées comme terroristes par les Nations unies ».
« Nous ne pouvons pas permettre aux terroristes d’utiliser des civils et de s’en servir comme des boucliers humains. Et nous ne pouvons pas leur permettre de faire du chantage au monde entier en capturant des otages, en tuant des prisonniers, en les égorgeant », a-t-il estimé.
« Si nous voulons aller au bout de la lutte contre le terrorisme, il faut combattre les terroristes et non pas se laisser faire, plier ou battre en retraite », a ajouté le président russe.
Dans une conversation téléphonique mercredi, François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel ont exhorté le président Poutine à oeuvrer en faveur d’un cessez-le-feu en Syrie, malgré des échecs répétés pour imposer une trêve dans les combats.
Les tensions entre Moscou et les Occidentaux sont au plus haut et le chef du Kremlin, qui a annulé une visite à Paris la semaine prochaine après les conditions posées par son homologue français, a martelé mercredi que nul ne réussirait à « isoler » la Russie.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 février 2017 Fraude : l'héritière de Nina Ricci fixée sur son sort vendredi

Condamnée en première instance à un an de prison ferme et un million d’euros d’amende, l’héritière de la maison de couture Nina Ricci saura vendredi le sort que lui réserve la cour d’appel de Paris pour avoir dissimulé des millions au fisc fran lire plus

Belga

23 février 2017 Assises de Liège – La perpétuité requise contre Amédeo Troiano, la défense a refusé de plaider

L’avocat général Pascale Schils a requis jeudi matin devant la cour d’assises de Liège la peine de réclusion criminelle à perpétuité contre Amédeo Troiano, reconnu coupable mercredi soir de l’assassinat de Benoît Philippens et des meurtre lire plus

Belga

23 février 2017 César 2017 – Présence belge une nouvelle fois assurée aux César

La Belgique sera à nouveau bien représentée lors de la 42e cérémonie des Césars qui se déroulera vendredi à la salle Pleyel, à Paris. La présence belge sera notamment assurée par la coproduction d’Entre Chien et Loup « Elle » lire plus

Belga

23 février 2017 Nuisances des avions – Début de réunion dite technique pour trouver une méthode et retrouver de la sérénité

Le Premier ministre, le ministre fédéral de la Mobilité, les ministre-présidents des entités régionales et plusieurs ministres régionaux sont réunis jeudi matin depuis huit heures à la résidence du Premier ministre pour tenter de lire plus

Belga

23 février 2017 Pakistan: attentat à la bombe à Lahore, au moins cinq morts

Au moins cinq personnes ont été tuées et 15 blessées par l’explosion d’une bombe dans un quartier huppé de la capitale culturelle pakistanaise Lahore, ont indiqué la police et les secours jeudi. « Il s’agit d’un attentat à la bombe », a déclar lire plus

Belga

23 février 2017 Il était une fois Lady Di, une icône de la mode

Vingt ans après la mort tragique de Lady Diana, une exposition organisée à Londres montre comment la princesse de Galles avait bousculé les codes vestimentaires de la famille royale pour se hisser au rang d’icône de la mode. Des simples atours qu’elle portait lors d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/