facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Conflit en Syrie – Poutine qualifie de "rhétorique politique" les accusations de crimes de guerre à Alep

Le président russe Vladimir Poutine a qualifié de « rhétorique politique » les accusations de crimes de guerre commis à Alep, dans le nord de la Syrie, dans un entretien diffusé mercredi par la chaîne de télévision française TF1. « C’est de la rhétorique politique qui n’a pas beaucoup de sens et ne tient pas compte des réalités en Syrie. Je suis profondément convaincu que ce sont nos partenaires occidentaux, et en premier lieu bien sûr les Etats-Unis, qui sont responsables de la situation », a déclaré M. Poutine.
Le président français François Hollande avait évoqué dimanche « les crimes de guerre » commis contre les civils d’Alep-est, la partie de la grande ville du nord contrôlée par les rebelles et soumise à d’intenses bombardements du régime et de son allié russe.
Vladimir Poutine a expliqué ces bombardements en soulignant qu’il s’agissait de frapper « le Front Al-Nosra, une organisation (qui) a toujours été considérée comme une branche d’Al-Qaïda et qui fait partie de la liste des organisations considérées comme terroristes par les Nations unies ».
« Nous ne pouvons pas permettre aux terroristes d’utiliser des civils et de s’en servir comme des boucliers humains. Et nous ne pouvons pas leur permettre de faire du chantage au monde entier en capturant des otages, en tuant des prisonniers, en les égorgeant », a-t-il estimé.
« Si nous voulons aller au bout de la lutte contre le terrorisme, il faut combattre les terroristes et non pas se laisser faire, plier ou battre en retraite », a ajouté le président russe.
Dans une conversation téléphonique mercredi, François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel ont exhorté le président Poutine à oeuvrer en faveur d’un cessez-le-feu en Syrie, malgré des échecs répétés pour imposer une trêve dans les combats.
Les tensions entre Moscou et les Occidentaux sont au plus haut et le chef du Kremlin, qui a annulé une visite à Paris la semaine prochaine après les conditions posées par son homologue français, a martelé mercredi que nul ne réussirait à « isoler » la Russie.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 Le groupe djihadiste EI revendique l'attaque de Cambrils en Espagne

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué samedi l’attaque meurtrière dans la station balnéaire de Cambrils en Espagne, où une voiture a foncé sur la promenade du front de mer avant de percuter une voiture de police, selon un communiqué. L’EI, qu lire plus

Belga

19 août 2017 La Roumanie propose d'accueillir près de 2.000 réfugiés

La Roumanie a proposé d’accueillir près de 2.000 nouveaux réfugiés de Grèce et d’Italie, a annoncé le ministre roumain des Affaires étrangères Teodor Melescanu, cité samedi par les médias locaux. « Nous avons fait récemment lire plus

Belga

19 août 2017 USA: un policier tué et cinq autres blessés par balles en une nuit

Un policier a été tué par balles et cinq autres blessés dans la nuit de vendredi à samedi dans les Etats de Floride (sud-est) et Pennsylvanie (nord-est) aux Etats-Unis, incitant le président Donald Trump à poster un message de soutien aux forces de l’ lire plus

Belga

19 août 2017 Russie: un homme poignarde 7 personnes à Sourgout, la piste terroriste non privilégiée

Un homme a poignardé samedi au moins sept personnes en pleine rue à Sourgout, en Sibérie, avant d’être abattu par la police qui a annoncé ne pas privilégier la piste de « l’attentat terroriste ». L’homme « a attaqué des passants, blessant au couteau huit lire plus

Belga

19 août 2017 Mali: le président suspend la révision constitutionnelle

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a décidé de « surseoir » à l’organisation d’un référendum sur son projet de révision de la Constitution, contesté depuis des mois dans la rue par l’opposition, a-t-il annoncé dans un discou lire plus

Belga

19 août 2017 Attentats en Catalogne – La police espagnole toujours à la recherche de Younes Abouyaaqoub

Les autorités espagnoles sont samedi toujours à la recherche de Younes Abouyaaqoub, qui pourrait être le conducteur de la camionnette ayant fauché des dizaines de personnes sur les Ramblas jeudi à Barcelone. Les enquêteurs doutent du fait que Moussa Oukabir, u lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/