Conflit en Syrie – Londres, Paris et Washington veulent une réunion du Conseil de sécurité

La Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis ont demandé une réunion urgente du Conseil de sécurité des Nations unies sur la situation à Alep (Syrie), ont annoncé samedi des diplomates. Cette réunion devrait se tenir dimanche à 10h00 heure locale (14h00 GMT), ont-ils indiqué. Des frappes intenses se sont poursuivies samedi, pour la cinquième journée consécutive, sur la partie de la ville d’Alep tenue par les rebelles. L’armée syrienne a annoncé il y a deux jours une offensive pour reprendre le contrôle de ces quartiers.
Dans la journée de samedi, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est déclaré « consterné » par l' »escalade militaire épouvantable » à Alep.
M. Ban a fait état d' »informations persistantes sur des raids aériens impliquant des armes incendiaires et des munitions perfectionnées comme des bombes capables de perforer des bunkers ». Il a affirmé que « l’apparente utilisation systématique » de ces bombes dans des zones habitées « pouvait constituer des crimes de guerre ».
Une trêve d’une semaine négociée par les Etats-Unis et la Russie a pris fin lundi dernier et les efforts diplomatiques pour tenter de la rétablir ont échoué.

Partager l'article

25 septembre 2016 - 03h55