Conflit en Syrie – L'armée syrienne atteint la périphérie d'Al-Bab

Les forces du régime syrien ont atteint vendredi la périphérie d’Al-Bab, bastion du groupe djihadiste Etat islamique (EI) également visé par l’armée turque, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Selon l’OSDH, les troupes syriennes et leurs alliés se trouvent désormais à 1,5 km d’Al-Bab, dans le nord de la Syrie.
Réalisant des « progrès importants », elles se sont emparées d’un village près de la ville, le dernier grand bastion du groupe extrémiste sunnite dans la province d’Alep.
Les forces du régime de Bachar al-Assad, soutenues par la Russie, ont récemment lancé une offensive pour capturer cette ville symbole, qui est aussi dans la ligne de mire de rebelles syriens appuyés par des troupes turques.
Al-Bab est assiégée depuis que les forces gouvernementales, qui progressent par le sud, ont repris lundi à l’EI une route stratégique. De leur côté, les troupes turques et leurs alliés avancent vers la ville depuis le nord, l’est et l’ouest.
Jeudi, cinq soldats turcs ont été tués dans des combats avec les djihadistes, portant à dix le nombre de militaires turcs morts dans ce secteur en deux jours, selon l’agence de presse progouvernementale Anadolu.
Au total, 66 soldats turcs ont péri, selon l’agence de presse Dogan, depuis le début de l’intervention turque dans le nord de la Syrie le 24 août pour en déloger les djihadistes de l’EI mais aussi les milices kurdes syriennes qu’Ankara considère comme des groupes terroristes.
Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a laissé entendre qu’une fois Al-Bab reprise, la Turquie et ses alliés pourraient envoyer leurs forces à Raqa, la capitale de facto de l’EI en Syrie.

Partager l'article

10 février 2017 - 23h05