facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Conflit au Yémen – L'ONU conclut à la possibilité de crimes de guerre commis par la coalition au Yémen

Un enquête onusienne sur dix frappes aériennes menées par la coalition internationale dirigée par l’Arabie saoudite au Yémen a conclu que la plupart d’entre elles ne visaient pas des cibles militaires légitimes et pourraient être qualifiées de crimes de guerre, selon un rapport obtenu lundi par l’AFP. Les experts des Nations unies ont également affirmé dans leur compte-rendu que les rebelles Houthis avaient torturé et maltraité des prisonniers, des comportements qui pourraient également être considérés comme des crimes de guerre. Les dix bombardements examinés ont eu lieu entre mars et octobre 2016, et ont causé la mort d’au moins 292 civils, dont au moins 100 femmes et enfants.
« Dans huit des dix enquêtes, le groupe n’a trouvé aucune preuve que les frappes aériennes avaient ciblé des objectifs militaires légitimes », selon le rapport transmis vendredi au Conseil de sécurité. « Pour la totalité des dix enquêtes, le groupe considère qu’il est presque certain que la coalition n’a pas respecté les requis de la législation humanitaire internationale en matière de proportionnalité et de précautions ». Pour les experts, les violations « sont suffisamment étendues pour démontrer soit un processus de ciblage inefficace soit une politique plus large de destruction des infrastructures civiles ».
La campagne aérienne de la coalition a débuté en mars 2015 en soutien au président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, pour repousser les rebelles après leur prise de la capitale Sanaa et d’autres régions du pays. Les experts de l’ONU ont prévenu que ceux qui soutenaient la coalition, composée de l’Arabie saoudite, du Bahreïn, du Koweït, du Qatar, des Emirats arabes unis, avec l’assistance de l’Egypte, de la Jordanie, du Maroc et du Soudan, pourraient également faire l’objet de sanctions onusiennes.
Environ 10.000 civils ont été tués depuis l’entrée en action de cette coalition, selon l’ONU.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 août 2017 Steve Bannon, conseiller controversé de Trump, quitte la Maison Blanche

Steve Bannon, conseiller stratégique de Donald Trump, quitte la Maison Blanche vendredi, a annoncé l’exécutif américain après plusieurs semaines de spéculations sur le sort du conseiller controversé. « Le secrétaire général de la M lire plus

Belga

18 août 2017 Alan Arkin rejoint le casting du prochain film de Tim Burton

L’acteur américain Alan Arkin, qui a notamment joué dans « Argo » et « Little Miss Sunshine », sera à l’affiche du nouveau film de Tim Burton consacré au personnage de Disney « Dumbo », a annoncé jeudi le magazine Variety. Il rejoint ainsi Colin Farrel, Eva Green, Michae lire plus

Belga

18 août 2017 Finlande: deux personnes tuées et six blessées après avoir été poignardées à Turku

Deux personnes sont mortes et six autres ont été blessées vendredi après avoir été poignardées dans le centre de Turku (sud-ouest de la Finlande), a annoncé la police locale, qui recherchait plusieurs possibles suspects après en avoir ar lire plus

Belga

18 août 2017 Brésil: des sportifs fantômes pour détourner des fonds publics

Le scandale de corruption qui touche le Brésil a pris un tour insolite vendredi, avec la révélation par la police de l’existence de « sportifs fantômes » qui touchaient des subventions réservées à des athlètes de haut niveau. La fraude a ét lire plus

Belga

18 août 2017 James Murdoch, président de 21st Century Fox, critique les propos de Trump

James Murdoch, patron de la maison mère de la chaîne Fox News, s’est dit « inquiet » après la réaction de Donald Trump aux violences de Charlottesville et a appelé à « s’élever contre les nazis ». Le président de 21st Century Fox a aussi annonc lire plus

Belga

18 août 2017 Agression au couteau en Finlande: la police recherche d'autres suspects "éventuels"

La police a annoncé vendredi rechercher d’autres suspects après avoir arrêté un homme soupçonné d’avoir poignardé plusieurs personnes dans le centre de Turku, une ville moyenne du sud-ouest de la Finlande. « La police cherche d’autres auteurs éve lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/