Colombie: Timochenko restera le leader de la guérilla des Farc

Les Farc, sur le point de signer la paix après 52 ans de conflit armé en Colombie, resteront dirigées par leur leader actuel Timoleon Jimenez ou « Timochenko », a déclaré jeudi à l’AFP un chef de la guérilla, réunie en conférence. « Nul doute que Timochenko sera confirmé » comme commandant en chef des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), a déclaré le commandant Carlos Antonio Lozada, membre de l’état-major des Farc, en marge de la Xe Conférence nationale de la guérilla, à El Diamante, au coeur du Caguan (sud-est).
Pendant cette conférence qui se termine vendredi, les Farc sont appelées à se prononcer sur l’accord historique conclu le 24 août avec le gouvernement à l’issue de près de quatre ans de pourparlers de paix.
Depuis son accession en 2011 à la tête des Farc, Rodrigo Londoño, 57 ans, plus connu sous ses noms de guerre Timoleon Jimenez ou Timochenko, a promu une sortie négociée du conflit armé qui oppose cette guérilla à l’Etat colombien.
Le leader des Farc et le président colombien Juan Manuel Santos doivent officiellement signer lundi l’accord de paix, qui a reçu un large soutien de la communauté internationale. De nombreux chefs d’Etat et personnalités, dont le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, sont attendus à la cérémonie, prévue à Carthagène des Indes, sur la côte caraïbe (nord).

Partager l'article

23 septembre 2016 - 03h10