Colombie: le nombre de guérilleros des Farc revu à la hausse, à près de 7.000

Le président colombien Juan Manuel Santos a déclaré jeudi que le nombre de guérilleros des Farc serait de près de 7.000, selon les derniers rapports, soit environ 700 de plus que les derniers chiffres communiqués par les autorités. “Il y a 6.300 membres des Farc déjà présents dans les zones (de désarmement), 117 qui participent au mécanisme tripartite avec l’ONU, et 543 en mouvement, ce qui fait 7.000 membres”, a déclaré M. Santos à la presse.
“J’espère que ces 500 (membres) arrivent dans les prochains jours” dans les 26 zones de Colombie où les guérilleros doivent déposer leurs armes dans les six mois, sous supervision de l’ONU, et préparer leur retour à la vie civile, a-t-il ajouté.
M. Santos et la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) ont signé un accord de paix en novembre, à l’issue de quatre ans de négociations délocalisées à Cuba. La semaine dernière, le gouvernement avait estimé qu’au total 6.300 guérilleros allaient rejoindre les zones de désarmement.
La fin du rassemblement des troupes de la plus ancienne et importante guérilla de Colombie était à l’origine prévu avant le 31 décembre. Mais il a été retardé par des problèmes logistiques et n’a finalement commencé qu’il y a dix jours.
Le chef de l’Etat a ajouté jeudi qu’environ 65.000 membres des forces militaires et de la police avaient été déployés dans les secteurs jusque là occupés par les Farc, afin de prévenir leur prise de contrôle par d’autres groupes armés clandestins. La sécurité autour des zones de désarmement de la guérilla étant assurée par 15.000 autres agents de l’Etat.
M. Santos a par ailleurs assuré que le gouvernement avait mis en place “un contrôle très strict” pour freiner une récente vague de violences qui préoccupe la guérilla, et s’est notamment traduite par l’assassinat de 11 leaders d’associations et défenseurs de droits depuis le début de l’année.

Partager l'article

10 février 2017 - 02h05