facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Colombie : la guérilla de l'ELN libère un otage civil

L’ELN, deuxième guérilla de Colombie, a libéré jeudi un otage civil qui a été remis au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans l’est du pays, a annoncé l’organisme humanitaire. « Un civil qui était aux mains de l’Armée de libération nationale (ELN) a été remis aujourd’hui au CICR dans la zone rurale de Saravena », dans le département d’Arauca, a annoncé le CICR dans un communiqué.
« Il est actuellement en chemin pour se retrouver avec sa famille », a-t-il ajouté. Selon le Défenseur du peuple, organisme chargé de veiller au respect des droits de l’homme, il s’agit de Fabio Leon Ardila, maire de 2012 à 2015 de la ville de Charala, dans le département de Santander (nord-est), qui avait été enlevé le 30 juin dernier à Saravena, alors qu’il assistait des réunions.
C’est le deuxième otage libéré en une semaine sur les quatre que l’ELN détenait auparavant, selon les estimations officielles.
L’ELN, issue comme les Farc – première guérilla du pays – d’une insurrection paysanne en 1964, et le gouvernement colombien ont convenu en mars dernier d’entamer des pourparlers officiels.
Mais aucune date n’a encore été arrêtée, le président Juan Manuel Santos ayant fixé comme condition que l’ELN libère au préalable ses otages, qui seraient donc désormais au nombre de deux.
« Ce type d’action (les libérations d’otages) ont lieu grâce à des échanges discrets », afin de ne pas impliquer des civils dans le conflit et « de se préparer à la phase publique » des discussions, a déclaré à l’AFP Victor de Currea, un politologue expert du conflit armé colombien, auteur de plusieurs ouvrages sur l’ELN.
Une source proche de la guérilla a affirmé à l’AFP que l’état-major de l’ELN et des délégués du gouvernement s’étaient réunis ces jours-ci à Caracas en vue de mettre en place « prochainement » une table de négociations.
D’inspiration guévariste, l’ELN, seconde rébellion de Colombie avec 1.500 combattants, avait décidé de cesser temporairement ses attaques afin de favoriser le bon déroulement du référendum sur l’accord de paix avec les Farc, qui s’est soldé par la victoire du « non » dimanche.
Peu après l’annonce de ce résultat qui en a surpris plus d’un, l’ELN avait réagi en appelant « la société colombienne à continuer à chercher une issue négociée au conflit armé ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

29 mars 2017 Experts tués en RDC: l'ONU fera tout pour que justice soit rendue

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a confirmé mardi soir que les corps découverts en République démocratique du Congo (RDC) étaient bien ceux de deux experts de l’ONU, assurant que les Nations unies feraient « tout leur possible p lire plus

Belga

29 mars 2017 Totalement paralysé, il réussit à se servir de son bras grâce à des implants cérébraux

Près de dix ans après un accident de vélo, un Américain paralysé à partir des épaules peut à nouveau utiliser son bras et sa main droite pour boire ou manger, grâce à une nouvelle neuroprothèse saluée comme une « premi lire plus

Belga

29 mars 2017 L'aéroport londonien de Stansted bloqué par une manifestation anti-expulsions

La piste d’atterrissage de l’aéroport londonien de Stansted a été temporairement bloquée mardi soir en raison d’une manifestation visant, selon les organisateurs, à empêcher des expulsions vers le Nigeria. Huit vols ont été détourn lire plus

Belga

29 mars 2017 Quatre banques françaises et l'assureur AXA financent la colonisation israélienne

Les quatre premières banques françaises et l’assureur AXA financent la colonisation des Territoires palestiniens par Israël via leurs participations dans des banques et des entreprises israéliennes actives dans les colonies, affirme un rapport de la Fédération lire plus

Belga

29 mars 2017 Scandale d'eau contaminée à Flint: les tuyaux en plomb seront remplacés

Un juge fédéral a approuvé mardi un règlement qui oblige les autorités américaines à payer 97 millions de dollars dans un procès sur la contamination de l’eau potable dans la ville américaine de Flint, exigeant que tous les tuyaux de plo lire plus

Belga

29 mars 2017 USA: des condamnés à mort contestent leur exécution groupée

Des condamnés à mort dans l’Etat américain de l’Arkansas ont saisi la justice mardi pour contester l’avancement et le regroupement de leurs dates d’exécution sur une période de dix jours en avril. « Ce calendrier effréné imposé par l’Etat cause lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/