Colis suspect à Schaerbeek: bouteilles de gaz pouvant exploser devant la Fédération turque

Le colis suspect découvert vendredi après-midi dans la rue Josaphat à Schaerbeek, juste devant le bâtiment de la Fédération turque, était bien dangereux, indique le parquet de Bruxelles. Le paquet contenait notamment des bouteilles de gaz, potentiellement explosives. « Le paquet doit maintenant être examiné en détail pour déterminer s’il aurait pu provoquer une explosion ou s’il a été placé uniquement pour provoquer la panique », a expliqué un porte-parole du parquet. Le périmètre de sécurité a entre-temps été en grande partie levé. La police locale de Bruxelles-Nord (Schaerbeek/Evere/Saint-Josse-ten-Node) a été avertie vers 13h30 de la présence d’un paquet et a immédiatement instauré un périmètre de sécurité. La rue Josaphat a été fermée entre la rue L’Olivier et la rue Philomène. Le Service d’enlèvement et de destruction d’engins explosifs (SEDEE) de l’armée est descendu sur place pour examiner le colis et a constaté qu’il contenait notamment des bouteilles de gaz.

« Le paquet a été neutralisé et a été emmené par le SEDEE pour une analyse approfondie », a précisé le porte-parole du parquet. « L’analyse doit déterminer si le colis aurait pu exploser ou s’il n’avait pour but que de créer la panique. Cela prendra quelques jours. Entre-temps, une enquête est ouverte à l’encontre de la ou les personne(s) qui l’ont laissé.

Actuellement, aucun suspect n’a été identifié. Le périmètre de sécurité dans la rue Josaphat a été levé. Il subsiste toutefois à l’endroit où le paquet a été découvert. Le laboratoire de la police fédérale y mène des investigations.

Partager l'article

23 décembre 2016 - 18h05