City 2: Un suspect connu des services, selon Koen Geens

Le suspect arrêté après l’alerte à la bombe à City 2 était connu des services de renseignement, a indiqué mardi le ministre de la Justice, Koen Geens. « On peut supposer qu’il avait des liens avec l’Etat Islamique », a-t-il ajouté, interrogé dans les couloirs de la Chambre. L’alerte à la bombe déclenchée mardi matin au centre commercial City 2, dans le centre de Bruxelles, ferait suite à l’acte d’un déséquilibré, a affirmé une source judiciaire à l’Agence Belga. Le parquet de Bruxelles et la police donneront une conférence de presse à 11h00 au bâtiment Portalis.

Le ministre n’a pas voulu faire d’autre commentaire, renvoyant au parquet pour d’autres informations. A l’instar du Premier ministre Charles Michel, il a assuré que la situation était sous contrôle. « La menace n’est plus du tout imminente », a précisé M. Geens.

Partager l'article

21 juin 2016 - 10h25