City 2 – Le suspect a reconnu avoir inventé son prétendu enlèvement

Le suspect qui portait mardi matin rue Neuve à Bruxelles une ceinture d’explosifs factice et qui affirmait avoir été enlevé, a reconnu avoir inventé son prétendu enlèvement, a indiqué le parquet de Bruxelles. Lors d’une visite domiciliaire effectuée chez la mère du suspect, la police a trouvé des restes du matériel ayant servi à la fabrication de la ceinture factice, qui contenait des biscuits et du sel. L’homme né en 1990 avait déclaré à la police qu’il avait été enlevé dans une voiture puis déposé rue Neuve à Bruxelles, avec une ceinture d’explosifs. Le suspect avait décrit le véhicule dans lequel il prétendait avoir été enlevé. Ce véhicule a été retrouvé à Schaerbeek et son conducteur interpellé. Ce dernier a finalement été remis en liberté. Le suspect a en effet reconnu avoir relevé au hasard en rue une plaque d’immatriculation.

Le parquet de Bruxelles a saisi un juge d’instruction du chef de « fausse information concernant le danger d’un attentat » et requis une mise sous mandat d’arrêt ainsi qu’une expertise psychiatrique. Le juge d’instruction dispose d’un délai de 24 heures à partir de l’heure de privation de liberté du suspect pour prendre sa décision.

Partager l'article

21 juin 2016 - 16h05