facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

"Chemise arrachée": de la prison avec sursis requise contre cinq salariés d'Air France

« Voyous » ou « boucs émissaires »? Deux à quatre mois de prison avec sursis ont été requis mercredi contre cinq salariés d’Air France jugés à Bobigny pour leur implication dans l’épisode de la « chemise arrachée » du DRH. « Ce n’était pas une opération syndicale, mais une opération de casseurs, puis de voyous », a déclaré le procureur Philippe Bourion, reprenant à son compte les termes employés par le Premier ministre Manuel Valls au lendemain de ces incidents. Le parquet a aussi requis 1.000 euros d’amende contre les dix autres prévenus, poursuivis pour des « dégradations » lors de la manifestation du 5 octobre 2015 devant le siège d’Air France à Roissy.
Les « quinze d’Air France », dont l’un a été licencié, seront fixés sur leur sort le 30 novembre.
Pris à partie lors de la manifestation du 5 octobre, Xavier Broseta, DRH d’Air France à l’époque, et Pierre Plissonnier, le responsable du long-courrier, avaient dû fuir sous les huées, torse nu pour le premier, la chemise en lambeaux pour le second.
Les images « humiliantes » des deux cadres dirigeants, escaladant un grillage pour échapper à leurs assaillants, avaient fait le tour du monde et terni un peu plus la réputation de la France en matière de dialogue social.
Appelés une dernière fois à la barre au terme de ce procès hors norme, qui s’est déroulé sur deux jours, certains prévenus ont formulé des regrets.
« Je suis un dommage collatéral, nous sommes tous des dommages collatéraux », a déclaré pour sa part Cédric Errin.
Parmi les prévenus, dont sept sont membres de la CGT, un sentiment d’injustice domine. Car, comme l’a reconnu lui-même le parquet, tous les auteurs des violences n’ont pu être identifiés sur les vidéos.
« Les gens qui ont arraché la chemise ne sont pas présents aujourd’hui. Effectivement, il y aurait dû y avoir les vrais coupables », a ainsi affirmé Vincent Martinez, le délégué du personnel qui a été licencié.
« C’est un procès politique, le procureur a suivi les injonctions de M. Valls », a abondé Mehdi Kemoune, secrétaire général adjoint de la CGT Air France.
Avocate de 12 prévenus, Me Lila Mhissen a dénoncé tout au long du procès « un dossier bâclé » où dominait la volonté de trouver des « boucs émissaires ».
Les prévenus « n’ont pas été pris au hasard », a réagi Me Frédérique Beaulieu, le conseil de Xavier Broseta. « Les infractions sont clairement imputables aux personnes poursuivies », a-t-elle dit à la presse.
Le procureur a assuré avoir tenu compte du « contexte » dans ses réquisitions. « Personne n’a à l’esprit que, lorsqu’on annonce 2.900 licenciements, il y aurait une obligation d’amener des fleurs », a-t-il dit.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 avril 2017 L'Arabie Saoudite élue à la Commission des droits des femmes de l'Onu

L’Arabie Saoudite a été élue à la Commission des droits des femmes de l’Onu. « C’est comme désigner un pyromane chef des pompiers de la ville », commente Hillel Neuer, directeur exécutif de l’organisation UN Watch. La nomination de Riyad, régime salafis lire plus

Belga

24 avril 2017 "Dieselgate": l'enquête sur PSA à son tour confiée à des juges

Nouvel épisode dans le scandale du « dieselgate »: après Volkswagen, Renault et Fiat-Chrysler, le constructeur français PSA est à son tour visé par une enquête des juges d’instruction sur des soupçons de « tromperie » dans les dispositifs de contrôle lire plus

Belga

24 avril 2017 Roger Vanden Stock reste président de la Pro League, le dossier des droits TV reporté

Roger Vanden Stock, à la demande de la Pro League, a accepté une prolongation de deux ans de son mandat de président du conseil d’administration lundi lors de son assemblée générale, a communiqué la Pro League. Le président du RSC Anderlecht Ro lire plus

Belga

24 avril 2017 Corée du Nord: Trump évoque de nouvelles sanctions de l'Onu "plus fortes"

Le Conseil de sécurité de l’Onu doit être prêt à imposer de nouvelles sanctions « plus fortes » à l’encontre de la Corée du Nord, a estimé lundi le président américain Donald Trump sur fond de tensions en raison des programmes nucl lire plus

Belga

24 avril 2017 Emmanuel Macron dépasse les 24% au 1er tour de l'élection présidentielle française

Emmanuel Macron, arrivé en tête du premier tour de la présidentielle française, a finalement obtenu 24,01%, selon les résultats définitifs communiqués lundi après-midi par le ministère de l’Intérieur. L’écart avec sa dauphin lire plus

Belga

24 avril 2017 Au moins 10 mineurs disparus après l'incendie du camp de migrants de Grande-Synthe

Au moins dix mineurs d’âge non accompagnés sont toujours portés disparus à la suite de l’incendie qui a ravagé le camp de migrants de Grande-Synthe, dans le nord de la France, a indiqué lundi l’ASBL Humain. Les responsables estimaient à 125 le nombre d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/