facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Charlotte Dipanda, nouvelle pépite africaine, à l'Olympia

La chanteuse camerounaise Charlotte Dipanda, dont la voix de soprano et les chansons délicates ont séduit le continent africain, où elle a été couronnée de succès aux All Africa Music Awards l’an dernier, fait étape à l’Olympia samedi à Paris. La carrière de Charlotte Dipanda, qui foulera pour la première fois la scène de la célèbre salle parisienne, est en pleine ascension.

Épanouie au sein d’une famille de musiciens, cette femme née il y a 31 ans au Cameroun, qui a grandi entre Yaoundé, la capitale camerounaise, Douala (côte), et l’ouest du Cameroun proche du Nigeria, commence à se produire dans les cabarets dès l’adolescence et se taille très jeune une certaine réputation dans le milieu du rap dans son pays avant de bifurquer vers la chanson.

En 2001, elle fait une rencontre décisive qui a changé le cours de sa carrière, alors qu’elle n’a que 16 ans: le chanteur congolais Pascal Lokua Kansa la convainc de venir à Paris. Charlotte s’inscrit à l’IACP (Institut Art Culture Perception), où elle perfectionne sa voix et apprend le solfège et le piano. Puis elle fait petit à petit son trou comme choriste auprès de Manu Dibango, Axelle Red ou Rokia Traoré.

Ayant choisi de se lancer dans une carrière solo en 2008, elle se fait connaître quatre ans plus tard avec son deuxième album « Dube L’Am ». Les qualités d’arrangeurs du bassiste Guy Nsangué, un musicien réputé de la scène afro-jazz parisienne l’ayant pris sous son aile, n’y sont pas étrangères.

« Massa », son troisième album paru l’an dernier, est celui de la consécration: aux All Africa Music Awards en novembre dernier à Lagos, Charlotte Dipanda est ainsi élue meilleure artiste contemporaine de l’année, meilleur album de l’année et meilleure artiste d’Afrique centrale.

Avec cette triple couronne, cette chanteuse qui interprète avec grâce des chansons entre makossa (musique urbaine camerounaise), bikutsi (musique traditionnelle camerounaise) et chanson congolaise, se présentera à l’Olympia samedi dans une formule plus étoffée qu’habituellement. Elle qui affectionne les chansons intimistes guitare-voix (principalement en douala) y sera entourée d’une douzaine de musiciens, parmi lesquels deux percussionniste, deux choristes et un quatuor à cordes.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 Hôtel dévasté en Italie: 15 morts et 14 disparus

Trois corps sans vie ont été découverts mardi dans les décombres de l’hôtel dévasté par une avalanche en Italie, portant le bilan à 15 morts et 14 disparus. « Nous ne nous arrêterons pas de chercher tant que nous n’aurons pas la certitude q lire plus

Belga

24 janvier 2017 Conflit en Syrie – Accord Russie-Turquie-Iran pour un "mécanisme" de suivi du cessez-le-feu en Syrie

Les parrains des pourparlers de paix d’Astana, la Russie, la Turquie et l’Iran, ont convenu mardi de la création d’un mécanisme de mise en oeuvre et de surveillance du cessez-le-feu en Syrie après deux jours de négociations entre rebelles et émissaires de Bachar al lire plus

Belga

24 janvier 2017 Un hélicoptère de secours s'écrase dans le centre de l'Italie

Un hélicoptère de secours s’est écrasé mardi matin dans les Abruzzes, dans le centre de l’Italie, annoncent les médias italiens. Selon les premiers éléments fournis par les médias, qui ne donnent pas de source, il y avait six personnes à lire plus

Belga

24 janvier 2017 Un Etat peut prévoir des sanctions pénales plus légères pour les femmes

Un Etat peut légitimement prévoir dans sa législation des sanctions pénales plus légères pour certaines catégories de personnes, par exemple pour les femmes, a estimé mardi la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), pour qui de tel lire plus

Belga

24 janvier 2017 Israël: Netanyahu confronté à deux enquêtes de plus

La police israélienne a élargi le champ de ses investigations concernant le Premier ministre Benjamin Netanyahu, désormais menacé par deux dossiers supplémentaires, dont l’un semble toucher à l’achat de sous-marins de guerre à l’Allemagne, a rapport lire plus

Belga

24 janvier 2017 La VUB trouve un moyen de "vacciner" les patients avec les cellules de leur propre tumeur

Une équipe de chercheurs de l’université bruxelloise Vrije Universiteit Brussel (VUB) ont réussi à administrer des cellules, qui se reproduisent de façon naturelle dans les tumeurs, comme un « vaccin » qui permet de freiner le développement d’une tumeur, a ann lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/