Charline Van Snick a manqué un peu de vitesse face à la championne olympique

Cruelle déception pour Charline Van Snick qui a été éliminée au 2e tour de l’épreuve olympique de judo dans la catégorie des -48 kg, samedi en fin de matinée à Rio de Janeiro. La double championne d’Europe en titre, qui avait remporté une médaille de bronze aux Jeux de Londres en 2012, s’est inclinée sur yuko (après 1:29 de combat sur harai-makikomi) face à la championne olympique en titre, la Brésilienne Sarah Menezes. Elle termine la compétition à la 9e place. « Le yuko je ne suis pas tout à faire sûr (qu’il était valable). Il est peut-être un peu vite donné. Elle était quand même fort sur le ventre », a estimé son coach Fabrice Flamand après le combat.

Charline Van Snick, terriblement déçue n’a pas voulu s’exprimer.

« Le combat a été très serré comme on s’y attendait », a poursuivi Fabrice Flamand. « Tirer Menezes au 2e tour, ce n’était évidemment pas un cadeau. »

« Physiquement, Charline était bien, agressive. A l’échauffement tout allait bien. Elle avait bien géré son poids. Dans le combat, elle était un petit peu trop lente après la prise de garde. Elle était bien installée, mais n’arrivait pas à la tracter. Menezes a été très rapide. »

Charline Van Snick n’a jamais été en mesure de prendre le combat à son compte, ni réussi à placer une attaque.

Dans une salle le public, entièrement acquis à sa compatriote, n’a pas hésité à siffler la Belge lors de la présentation du combat avant d’installer un bruit assourdissant.

« L’ambiance a joué quand même. L’autre était portée et Charline a peut-être eu du mal à m’entendre. On a crié, crié… »

Van Snick avait idéalement abordé la compétition en écartant la solide Roumaine Monica Ungureanu (IJF 11) en moins de deux minutes (1:54) sur étranglement.

Partager l'article

06 août 2016 - 17h35