facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Charlie Hebdo: amendes pour les auteurs des fuites sur l'identité des frères Kouachi après l'attaque

Un ancien de la DGSE (renseignement extérieur), Pierre Martinet, et le journaliste Jean-Paul Ney ont été condamnés mercredi à la même peine de 3.000 euros d’amende après avoir diffusé le 7 janvier 2015 l’identité des frères Kouachi après l’attentat contre Charlie Hebdo. Le tribunal correctionnel de Paris les a déclarés coupables de recel de violation du secret de l’enquête. Ils avaient publié sur les réseaux sociaux les éléments d’identification des frères Kouachi et d’un troisième homme, rapidement mis hors de cause, figurant dans la « diffusion nationale urgente » au sein de la police, ainsi qu’une fiche concernant Chérif Kouachi. « L’un comme l’autre, de par leur activité professionnelle ou leur expérience, ne pouvaient ignorer » que ces éléments « ne peuvent provenir que d’une source policière soumise au secret de l’enquête », a souligné le tribunal.

En revanche, les juges ont estimé que la photo de la carte d’identité de Saïd Kouachi n’était pas nécessairement issue d’une violation du secret de l’enquête, « aucun élément ne permettant de déterminer sa traçabilité ». Ainsi, l’une des policières poursuivie pour l’envoi de la seule photo de cette carte d’identité a été relaxée. La seconde policière poursuivie a également été relaxée, car il existe des « doutes sur la matérialité même de l’envoi » des documents litigieux. Pierre Martinet va faire appel, a déclaré son avocat. Jean-Paul Ney « devrait » lui aussi faire appel, selon son conseil.

Dans la soirée du 7 janvier 2015, Jean-Paul Ney avait notamment tweeté un cliché de la carte d’identité de Saïd Kouachi, en écrivant: « On vous tiens (sic) enfants de putain ». Tweetant la fiche « canonge » de Chérif Kouachi, il ajoutait « moi je publie jusqu’au bout ». L’enquête confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la « police des polices », n’a pu remonter jusqu’à la fuite initiale, qui avait permis aux deux policières poursuivies d’avoir les copies des documents.

Mais elle démontré que de nombreux policiers avaient reçu la photo de la carte d’identité de Saïd Kouachi, notamment pas l’intermédiaire du syndicat de police Alliance. Le procureur de la République à Paris, François Molins, avait déploré ces fuites, qui avaient ruiné « tout espoir de surprise » dans la traque des frères Kouachi. Ils avaient finalement été tués le 9 janvier lors de l’assaut des forces de l’ordre dans l’imprimerie de Damartin-en-Goële (Seine-et-Marne) dans laquelle ils s’étaient retranchés.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 juillet 2017 Entre gorilles et safaris, le Rwanda mise sur le tourisme haut de gamme

Au fin fond des forêts luxuriantes du nord-ouest du Rwanda, dominées par d’irréels volcans jouant à cache-cache avec la brume, la rencontre d’Hernaldo Zuniga avec les gorilles des montagnes a été « quasi spirituelle », décrit ce célèbre cha lire plus

Belga

26 juillet 2017 L'emploi contractuel sera la norme dans l'administration fédérale

Le gouvernement fédéral donnera désormais la priorité au recrutement de personnel contractuel dans la fonction publique. Il veut de la sorte accroître l’efficacité et la flexibilité de l’administration. La magistrature, la police et la Défense s lire plus

Belga

26 juillet 2017 Budget fédéral: "le train des réformes est à nouveau sur les rails" d'après la FEB

La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) estime mercredi que l’accord du gouvernement fédéral intervenu dans le cadre des exercices budgétaires 2018 et 2019 permettra de « renforcer l’entrepreneuriat, la croissance et l’emploi ». Certaines réformes sont lire plus

Belga

26 juillet 2017 RDC: l'ONU nomme ses experts pour le Kasaï sous le regard de Kinshasa

Les Nations unies ont annoncé mercredi la nomination de trois experts internationaux pour enquêter sur les violences dans la région du Kasaï, en République démocratique du Congo, au terme d’un compromis avec Kinshasa qui a refusé une mission indép lire plus

Belga

26 juillet 2017 André Antoine voit des opportunités parlementaires dans l'étroitesse de la majorité

La majorité étriquée du MR et du cdH au Parlement de Wallonie (38 siège sur 75, soit le strict nécessaire) offre plusieurs opportunités pour le travail des députés, a estimé mercredi André Antoine, qui a été confirm lire plus

Belga

26 juillet 2017 Formation du gouvernement wallon: le syndicat libéral attend des précisions

Le syndicat libéral restera attentif aux mesures réellement mises en application par le nouveau gouvernement wallon, a-t-il indiqué mercredi alors que la nouvelle majorité MR-cdH a présenté la veille « un document général (…) mais assez peu de lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/