Charles Michel rencontre Benyamin Netanyahu au lendemain du vote d'une loi controversée

Le premier ministre Charles Michel est reçu mardi midi par son homologue israélien Benyamin Netanyahu à Jérusalem. Les deux chefs de gouvernement aborderont divers points au cours d’une rencontre qui intervient au lendemain du vote d’une loi décriée par la communauté internationale. Fait inhabituel, les deux premiers ministres se sont exprimés brièvement devant la presse avant leur entretien. M. Netanyahu a insisté sur l’importance de la coopération dans le domaine économique, en particulier technologique, et la lutte contre le terrorisme. Il a aussi abordé très succinctement le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens, encore un peu plus mis à mal par le vote de la loi légalisant la colonisation sur des terres privées en Cisjordanie occupée. Selon lui, le processus bute sur une « vérité simple »: le refus des Palestiniens de reconnaître Israël comme Etat juif. Cette reconnaissance constitue à ses yeux la première étape dans une marche vers la paix.

De son côté, le premier ministre belge a rappelé les bonnes relations entre la Belgique et Israël. De ce fait, il est possible d’avoir un « échange de vues ouvert », a-t-il souligné.

M. Michel rencontrera mardi après-midi son homologue palestinien, Rami Hamdallah, à Ramallah.

Partager l'article

07 février 2017 - 12h15